Crise du coronavirus oblige, le premier ministre Justin Trudeau s’est adressé ce mercredi à la population lors d'un point de presse quotidien sur la COVID-19 devant sa résidence d’Ottawa. Il a notamment évoqué que le Canada en avait encore pour « quelques mois » de mesures de distanciation sociale avant de voir la lumière au bout du tunnel. 

Fidèle à son habitude, Justin Trudeau s'est présenté devant sa résidence de Rideau Cottage à Ottawa pour s'adresser aux journalistes. 

Il précise que son gouvernement ne sait pas « exactement » à quel moment le pays atteindra le sommet de la courbe. La distanciation sociale reste, selon lui, la mesure la plus efficace.

En réponse à une question d'une journaliste du Toronto Star à savoir quel est le plan pour le retour au travail des Canadiens, M. Trudeau a répondu (voir vidéo ci-haut) : 

« Dans quelques mois, probablement, quand nous allons relâcher les mesures jusqu’à un certain niveau, nous allons devoir encore être extrêmement vigilants sur nos comportements, sur qui peut retourner au travail, pour s’assurer que nous n’allons pas faire face à une nouvelle épidémie », a-t-il avoué.

L’Agence de la santé publique du Canada a mis en ligne ce mercredi un résumé épidémiologique des cas de la COVID-19 au Canada. 

Le rapport stipule, entre autres, que 73 % de tous les cas de COVID-19 sont associés à une transmission communautaire.

Le gouvernement Trudeau souhaite aussi venir en aide aux étudiants et aux étudiantes qui devaient entrer sur le marché du travail dans les prochaines semaines ou dans les prochains mois.

« Pour ce qui est des étudiants et des jeunes qui s’apprêtent à entrer sur le marché du travail, on va avoir plusieurs mesures pour vous appuyer, mais ce matin, on franchit une première étape. »

En effet, le programme Emplois d'été Canada sera subventionné à 100 %. « Les plus jeunes sont particulièrement vulnérables. Ils n'ont pas de travail. Ils ont besoin d'expérience et d'argent pour payer leurs études. »

« Ce programme fournit des fonds aux organismes sans but lucratif et aux employeurs des secteurs public et privé de 50 employés ou moins travaillant à temps plein, afin qu’ils créent des occasions d’emploi d’été de qualité pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans », peut-on lire sur le site Web du gouvernement. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications