Porter un masque ou non? Telle est la question. Avec le nombre de personnes infectées par la COVID-19 qui ne cesse d'augmenter au pays, les Canadiens et les Québécois se posent de plus en plus cette question existentielle. Est-ce vraiment la solution, alors que le Canada fait face à une possible pénurie d'équipement médical?

Depuis le début de la crise sanitaire qui sévit au Québec, la population s'inquiète sur la propagation du novueau coronavirus. Initialement, il s'agissait de personnes qui revenaient de l'international.

Aujourd'hui, il est plutôt question de contamination communautaire, soit une citoyenne qui a contracté le virus d'une source qu'on ne peut pas clairement identifier.

Maintenant, est-il vraiment nécessaire de porter ces masques de protection, sachant que le personnel de la santé fera face à une pénurie dans les prochains jours?

L'administratrice en chef de la santé publique du Canada, Dre Theresa Tam, l'a une fois de plus expliqué sur son compte Twitter, ce mercredi.

La Dre Tam a déclaré que les masques médicaux pour les travailleurs de la santé, les « anges gardiens », comme les appelle le premier ministre François Legault, étaient la priorité numéro un.

Elle ajoute que ces produits devraient être conservés pour ceux qui fournissent des soins directs aux patients atteints de COVID-19, ceux et celles qui sont sur le front.

Puisque certains sont têtus, ils utiliseront malgré tout des masques. Dans ce cas-ci, la Dre Tam précise « qu’un masque peut être facilement contaminé à l’extérieur ou lorsque vous le touchez avec les mains. »

Lors de son point de presse quotidien, ce jeudi, le premier ministre Justin Trudeau a avoué être « préoccupé » par un possible détournement de matériel médical destiné au Québec par les Américains. 

En effet, le gouvernement canadien a une « grande préoccupation » par rapport aux informations voulant que du matériel médical fasse l’objet de détournements, a dit Justin Trudeau ce matin.

« On va faire des suivis », afin de vérifier ce qui s’est passé et « surtout s’assurer que l’équipement destiné au Canada arrive au Canada », a dit M. Trudeau.  

Il a indiqué que le Canada avait reçu plus de 10 millions de masques dans les derniers jours, dont un million mercredi soir.  

« On comprend que les besoins des États-Unis sont criants, mais les besoins au Canada sont criants aussi, et nous devons travailler ensemble pour s’assurer qu’on arrive à contrôler [la propagation] de ce virus », a-t-il ajouté.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter