Le premier ministre Justin Trudeau s’est à nouveau présenté devant les journalistes, lors de son point de presse quotidien sur la COVID-19, ce mercredi, devant sa résidence de Rideau Cottage, à Ottawa. Il a notamment été question de l’aide financière pour les travailleurs canadiens ayant perdu leur emploi et de l’importance du respect des règles sanitaires.

Toujours en isolement volontaire, le premier ministre Trudeau a d’entrée de jeu annoncé qu’Ottawa met en place une Prestation canadienne d’urgence.

Cette prestation permettra aux Canadiens touchés par la pandémie, que ce soit après avoir perdu leur emploi ou parce qu’ils doivent rester à la maison pour prendre soin d’enfants ou d’aînés, de recevoir 2 000 $ par mois, et ce, durant quatre mois. 

M. Trudeau a de plus souligné l’adoption par les membres de la Chambre des communes du plan d’aide fédéral de 82 milliards $. « Ce n’est qu’un début », affirme-t-il. « À mesure que la situation évolue, on s’ajuste pour mieux vous aider. Un portail sera mis en ligne le plus tôt possible. »

Depuis le début de la crise sanitaire, près d’un million de Canadiens ont déposé une demande d’assurance-emploi, du jamais vu depuis 1940.

Le tout est grandement dû à la fermeture de tout commerce et de toute entreprise non essentielle. Le premier ministre l’a avoué plus tôt cette semaine, acheminer « autant d’argent » est « un défi massif pour le gouvernement ».

Les Canadiens devraient recevoir un premier montant dans les dix jours suivant leur demande, selon le premier ministre.

Malgré un air calme, le premier ministre Trudeau a haussé le ton face aux personnes qui ne respectent toujours pas les mesures sanitaires mises en place à travers le pays. « Ce n’est pas compliqué ce qu’on vous demande. Restez chez vous. »

« Ceux qui s’obstinent à voir leurs amis ou à organiser des soupers mettent tout le monde en danger. Notre pays fait face à la plus grande crise de santé publique de son histoire. »

Il a d’ailleurs tenu à enregistrer une vidéo, hier, devant sa résidence ottavienne. 

Concernant le rapatriement des Canadiens à l’étranger, le premier ministre a précisé que plusieurs vols auront lieu, notamment au Pérou, au Panama, en Tunisie et en Ukraine.

Maintenant à la quatorzième journée de sa quarantaine, Justin Trudeau a affirmé que son épouse Sophie Grégoire se sent « énormément mieux ». Il a précisé que ses enfants et lui n’ont pas développé de symptômes de la COVID-19.

Pour plus de renseignements et de développements sur le coronavirus au pays, tous les citoyens peuvent visiter le site officiel du gouvernement du Canada.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter