Jour après jour, de nouvelles mesures de prévention pour contenir la COVID-19 sont annoncées par les autorités. Tandis que la santé de la population est une priorité pour tous, de nombreuses entreprises ont décidé d'agir, elles aussi, et de prévenir à leur manière. D'ailleurs, la marque de cosmétiques Sephora a annoncé la fermeture temporaire de ses magasins au Canada et aux États-Unis. 

La compagnie a envoyé un communiqué à ses clients lundi soir, le 16 mars, pour confirmer la nouvelle, qui prendra effet ce mardi après-midi.  

« Aujourd'hui, nous avons pris la décision difficile de fermer tous nos magasins de détail aux États-Unis et au Canada et de mettre en œuvre le travail à distance pour les employés de nos bureaux à partir de 17 heures, heure locale demain (mardi 17 mars) jusqu'au vendredi 3 avril.

Pendant plus de 2 semaines, les clients devront donc se tourner vers le magasinage en ligne. 

Ceux qui ont fait des achats en magasin dernièrement et qui voudraient faire les retourner, les retours seront admissibles jusqu'à 30 jours suivant la réouverture des succursales. 

Pour ce qui est des retours en ligne, la politique de 30 jours a été ajustée à 60 jours pour accommoder tout le monde. 

Sephora a tenu à rassurer ses employés du magasin alors qu'ils « continueront de recevoir leur salaire de base pour les quarts de travail prévus pendant la durée de cette fermeture.» 

La date de réouverture est, pour l'instant, prévue pour le 3 avril 2020. 

Sephora n'est pas la seule entreprise à s'être vue forcée de fermer durant la pandémie.

Starbucks, St-Hubert et Tim Hortons ont aussi annoncé des mesures spéciales, tandis que d'autres commerces locaux ont aussi dû fermer temporairement. 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter