Au lendemain de la tuerie qui a fait au moins 18 morts en Nouvelle-Écosse, Justin Trudeau a rendu hommage aux victimes. Il a aussi mentionné du même coup qu'une loi sur le contrôle des armes à feu étaient dans ses plans.

Le premier ministre du Canada a ouvert sa conférence de presse quotidienne ce lundi 20 avril en offrant ses condoléances aux familles des victimes de la fusillade et en saluant le travail de la GRC.

« Une telle tragédie n’aurait pas dû se produire. La violence n’a jamais sa place dans notre pays. Nous partageons votre deuil », a-t-il déclaré.

Durant la période de questions, Justin Trudeau a aussi indiqué que son gouvernement prévoyait déposer un projet de loi pour bannir les armes d'assaut de type militaire au pays avant l'arrivée de la pandémie.

Sans préciser si ce projet de loi serait déposé dans les prochaines semaines, il a affirmé que son équipe évaluerait « quelles seront les possibilités pour déposer ce projet de loi quand le moment sera approprié ».

Il a par ailleurs invité les Canadiens à se joindre à une vigile en ligne qui aura lieu vendredi le 24 avril. 

Celle-ci se déroulera à 19 h sur le groupe Facebook « Colchester Supporting our Community ».

 

Alors que les travaux à la Chambre des communes ont repris aujourd'hui en comité réduit après une pause de 5 semaines, aucune entente n'a été établie entre les partis pour leur déroulement.

D'après Pablo Rodriguez, leader du gouvernement à la Chambre des communes,  le Parti libéral propose une séance en personne par semaine ainsi que des séances additionnelles virtuelles.

Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, désire quant à lui plus de séances hebdomadaires en personne.

Le premier ministre a indiqué durant son point de presse que les négociations continuaient et qu'il espérait obtenir une solution d'ici la fin de la journée.

Si Justin Trudeau n'a pas apporté de mise à jour sur la pandémie durant sa conférence, Santé Canada affirme que le pays compte désormais 35 383 cas de COVID-19. De ce nombre, on recense 1 611 décès.

À titre de comparaison, on comptait le 19 avril en soirée 34 786 cas et 1 580 morts.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter