Les Canadiens qui se trouvent à l'étranger ont déjà été appelés à rentrer au pays, alors que le Canada a décidé de fermer ses frontières aux voyageurs étrangers pour contrer la pandémie de la COVID-19. Cependant, cette nouvelle mesure ne s'appliquait pas encore aux citoyens américains. Eh bien, la situation vient tout juste de changer, puisque la frontière entre le Canada et les États-Unis sera officiellement fermée. 

C'est le président des États-Unis, Donald Trump, qui a été le premier à révéler ces informations sur son compte Twitter. 

« Nous allons, par accord mutuel, fermer temporairement notre frontière nord avec le Canada pour tous les déplacements non essentiels », indique le président.

De plus, il a ajouté que les échanges commerciaux ne seront pas impactés par cette nouvelle mesure de précaution. 

Justin Trudeau a confirmé la nouvelle lors d'un point de presse, environ une heure après le président américain.

Il mentionne que lui et Trump ont « convenu que le Canada et les États-Unis vont interdire temporairement tout passage non essentiel à la frontière ».

Ceux qui souhaitent traverser la frontière à des fins touristiques ne pourront donc plus le faire. 

Cette nouvelle arrive la même journée où l'accès aux aéroports du Canada est restreint, alors que seulement ceux de Montréal, Toronto, Vancouver et Calgary continueront d'accepter les vols internationaux.

L'accès au Canada sera donc considérablement restreint dans les temps à venir.

Plus de détails sont à venir.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter