Le gouvernement du Canada a multiplié dans les dernières semaines les mesures d'aide financière pour aider la population durant la crise actuelle. La plus récente est la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE), qui a été adoptée en Chambre ce mercredi, 29 avril.

Le premier ministre Justin Trudeau avait annoncé le 22 avril dernier que son gouvernement mettait en place une série de programmes d'aide aux étudiants, dont une version de la Prestation canadienne d'urgence qui s'adresse spécifiquement aux étudiants postsecondaires.

Ce programme est destiné à ceux et celles qui « qui ont perdu leur possibilité d'emploi en raison de la COVID-19 », précise-t-on dans un communiqué de presse sur le site d'Emploi et Développement social Canada.

Grâce à cette mesure, les étudiants pourront recevoir 1 250 $ par mois. Sont éligibles les étudiants au cégep ou à l'université, ceux qui ont obtenu un diplôme en décembre 2019 ou après, ainsi que les finissants du secondaire qui sont inscrits à un programme d'études supérieures pour septembre.

Les personnes qui étudient à l'étranger et remplissent un de ces critères sont également admissibles.

Le versement mensuel s'élèvera à 2 000 $ pour les étudiants et les diplômés qui ont des personnes à charge ou qui vivent avec un handicap, une augmentation de 250 $ par rapport à ce qui avait été annoncé initialement.

La prestation sera versée rétroactivement au 1er mai, jusqu'au mois d'août 2020. 

La PCUE s'adresse à ceux qui ne sont pas admissibles à l'assurance-emploi ou à la PCU. Les étudiants qui ont un emploi, mais qui gagnent 1000 $ ou moins par mois seront eux aussi éligibles à cette nouvelle prestation.

Au moment de leur application, les demandeurs seront par ailleurs référés à des banques d'emploi locales pour poursuivre leurs recherches.

Les versements seront gérés par l'Agence du Revenu du Canada, et Ottawa indique que les demandes seront ouvertes dès le mois de mai.

Les détails du processus d'application à la PCUE devraient être dévoilés une fois le projet de loi adopté par le Sénat, qui se réunit vendredi 1er mai.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter