Quand on était jeune, c'était cool de fumer, mais avec toute la sensibilisation sur les effets de la cigarette sur la santé, on s'est vite rendu compte que c'est vraiment pas top de fumer. Il y a eu pas mal de mesures mises en place pour réduire le tabagisme au Canada notamment les images totalement dégoûtante sur les paquets et le gouvernement fédéral vient d'en annoncer une autre. Les compagnies de tabac ne pourront dorénavant plus rien afficher sur leurs paquets de cigarettes sous peu.

Le nouveau règlement publié aujourd’hui stipule que dès le 7 février prochain, les paquets de cigarettes produits devront être neutres, sans éléments promotionnels, logos ou couleurs et ne garderont que le nom de la marque dans une police au caractère standardisé. Les images et messages sur les effets néfastes de la cigarette vont demeurer sur les paquets.

« Ce règlement représente une grande victoire pour la santé publique et nous devons non seulement saluer le gouvernement fédéral d'avoir adopté l'emballage neutre, mais aussi d'avoir bâti sur les lois des autres pays en standardisant l'apparence des cigarettes elles-mêmes. Cette décision éliminera les cigarettes minces si attirantes pour les jeunes filles, qui associaient le tabagisme à la minceur », déclare Flory Doucas, porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac.

Une douzaine de pays ont adopté ce genre de règlement avant le Canada, dont l’Australie en 2012 ainsi que la France et le Royaume-Uni par la suite.

Après l’interdiction de publicités sur le tabac à la télévision et dans les journaux, et ensuite la suppression de publicité dans les points de vente, l’industrie du tabac misait beaucoup sur le paquet lui-même comme moyen de se faire de la pub. Mais à partir de février, « seuls les gros paquets tiroirs d'allure vieillotte, c'est-à-dire ceux qui dominaient le marché jusqu'au début des années 2000, pourront légalement être vendus au Canada », ajoute madame Doucas.

L’adoption de cet emballage neutre est recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé. Mais l’industrie du tabac prétend quant à elle que l’emballage neutre favorisera le commerce illégal. Pourtant, les enquêtes démontrent qu’en 2017, 85% des fumeurs achetaient leurs cigarettes dans des lieux légaux, comme les dépanneurs et autres petites épiceries.

« Si les fabricants canadiens décident de contester le règlement devant les tribunaux, c'est parce qu'il s'agit d'une mesure réellement efficace pour réduire le tabagisme. L'industrie a contesté l'emballage standardisé ailleurs et a perdu, et nous ne voyons pas pourquoi il en serait autrement au Canada », conclut madame Doucas.

Avec toutes ces mesures pour réduire le tabagisme, on espère que ce sera finalement efficace. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications