Alors que le géant de l’épicerie Sobbey’s a annoncé au début du mois la fin des sacs en plastique au sein de ses établissements, c’est maintenant au tour de l’entreprise ALDO, qui détient les boutiques Spring, d’annoncer qu’elle éliminera progressivement les sacs de magasinage à usage unique de ses magasins, et ce, à travers le monde.

Le Groupe ALDO, dont le siège social se trouve à Montréal, en a fait l’annonce jeudi soir, tout en précisant que cette nouvelle initiative encouragera les clients à opter pour une boîte de chaussures fabriquée à partir de matières recyclées et dotée d’un cordon, rendant ainsi les sacs obsolètes.

Ainsi, certaines boutiques n'ont déjà plus de sacs tandis que d'autres les retirent progressivement. Selon un employé, d'ici quelques semaines, il n'y en aura plus du tout. 

« L’élimination de 10 millions de sacs à usage unique est un grand pas en avant par rapport à notre engagement à long terme envers le développement durable, a affirmé par voie de communiqué David Bensadoun, président-directeur général du Groupe ALDO. Il s’agit d’une autre pièce du casse-tête sur lequel nous travaillons. » 

En 2018, le Groupe ALDO est devenu la première entreprise de l’industrie de la chaussure et des accessoires mode au monde à être certifiée carboneutre. L’élimination de sacs à usage unique était le pas suivant pour l’organisation dans sa quête pour réduire son empreinte écologique.

Ce n’est pas tout! La marque Boutique Spring a récemment annoncé qu’elle a fait un virage 100 % végétalien, retirant ainsi les dérivés d’animaux de tous ses produits. 

Si tu souhaites repartir malgré tout avec un sac, il sera possible d’acheter un écosac réutilisable disponible dans quatre formats différents. Sinon, il y aura toujours la petite corde attachée à la boite de chaussures!

Chez ALDO, la totalité des ventes de ses sacs réutilisables sera versée à des causes vouées à la protection des océans, comme The Ocean Legacy Foundation et Ocean Conservancy.

Du côté de Spring, l’argent amassé grâce à ces ventes ira à des projets d’accès à de l’eau potable au Kenya via divers partenariats. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter