Depuis l'entrée en fonction du gouvernement caquiste, le sujet de l'immigration a fait pas mal jaser alors que, la CAQ avait annoncé qu'elle voulait instaurer un nouveau système d'intégration des immigrants économiques au Québec. Ce projet avait causé pas mal de controverse puisque ce sont 18 000 dossiers qui étaient en attente d'une réponse, qui allaient se retrouver à la poubelle et dont les démarches devraient être recommencées du début. 

C'est finalement aujourd'hui que le gouvernement du Québec lance officiellement Arrima, le nouveau système de séléction des immigrants. 

 

Arrima sera la nouvelle plate-forme qui permettra au gouvernement de sélectionner les nouveaux immigrants, selon les besoins des entreprises et selon leurs qualifications. Le gouvernement souligne aussi que les dossiers de ceux travaillant déjà au Québec seront traités en priorité.

Toutes les personnes de 18 ans et plus qui souhaiteraient immigrer prochainement au Québec dans le Programme régulier des travailleurs qualifiés devront passer par ce système de gestion. Un formulaire en ligne et gratuit devra être rempli, et ensuite le ministère évaluera les besoins selon une grille de sélection.

Il faudra aux nouveaux et anciens arrivants fournir dans ce formulaire des informations sur le domaine de formation, la scolarité, les compétences linguistiques et les expériences de travail. 

La province et sa métropole feraient face à un très faible taux de chômage et cette sélection serait nécessaire, car le Québec manque de main d'oeuvre, selon un communiqué du gouvernement du Québec.

Le ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion, Simon Jolin-Barrette, a mentionné que cette plate-forme permettra « de rehausser l'adéquation entre les profils des immigrants et les besoins réels des entreprises, tout en réduisant les délais de traitement ». 

Ainsi, le délai de traitement passerait de 3 ans à 6 mois, selon le Journal de Montréal.

Le gouvernement choisira également les travailleurs qui se trouvent déjà sur le territoire québécois. Cette sélection est censée aider notamment la métropole dans sa croissance économique. 

Le ministre veut intégrer les personnes selon leur domaine de formation et faire un lien entre les compétences et les besoins des entreprises du Québec.

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications