Les dernières semaines ont été difficiles pour les riverains qui connaissent d'importantes inondations dans plusieurs régions de la province. La crue printanière cette année est assez intense et des mesures d'urgence ont dû être engendrées. Des milliers de résidents ont été évacués ou ont dû construire des digues et même l'Armée canadienne est venue en renfort pour limiter les dégâts. 

La situation est loin de se calmer dans les Laurentides alors que le barrage de la Chute-Bell à Grenville-sur-la-rouge a atteint son niveau d'eau maximale. Avec les fortes précipitations à venir, le niveau risque d'augmenter encore plus, ce qui inquiète les autorités provinciales.

En effet, la Sécurité publique du Québec a lancé une alerte hier afin de faire évacuer d'urgence les résidents aux abords du barrage de la Chute-Bell. une quinzaine de personnes ont dû être évacuées par hélicoptère, tandis qu'environs soixante autres citoyens ont quitté par voies terrestres selon TVA Nouvelles. 

Selon la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, les citoyens ont été évacués par mesures préventives seulement et le barrage devrait résister.

Hydro-Québec a aussi fait le point sur la situation via Twitter et a affirmé que malgré que cette situation arrive seulement une fois tous les 1000 ans, le barrage et les installations devraient résister. 

Voici un exemple du débit au barrage de la Chute-Bell habituellement:

Au moment d'écrire ses lignes, l'eau commence à déborder et contourner le barrage, ce qui pourrait causer des dommages sur la structure et augmenterait le risque d'affaissement. 

Les autorités suivent la situation de près. 

Plus de détails à venir.

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter