Ce mercredi 27 mai, le gouvernement a finalement officialisé la date de réouverture des campings au Québec. Il a d'ailleurs annoncé certaines mesures qui devront être prises en compte et respectées par les touristes ainsi que les établissements.

Ce sont Caroline Proulx, ministre du Tourisme, et Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, qui se sont présentés devant les médias ce mercredi afin de faire le point  sur la situation. 

L'accès aux établissements de camping sera donc permis dès le 1er juin dans l'ensemble du territoire québécois.

Les résidences de tourisme, comme les chalets locatifs, pourront de leur côté reprendre la location dès le 1er juin prochain.

Cependant, le tout ne se fera pas sans certaines contraintes.

Les mesures entourant les rassemblements extérieurs sont toujours de mise. Un maximum de dix personnes y sera autorisé. 

De plus, les deux mètres de distanciation physique devront être respectés par ceux ne vivant pas à la même adresse. 

Les blocs sanitaires à la disposition des campeurs seront rouverts, mais devraient être strictement réservés à ceux qui en ont vraiment besoin, indique le Journal de Québec.

Ces derniers devront d'ailleurs respecter des mesures sanitaires telles le lavage des mains à l'entrée. Une limite du nombre d'usagés pourrait aussi être imposée ainsi qu'un lavage fréquent des lieux.

Ceux qui ont à leur disposition leurs propres installations sanitaires, telles que celles d'un VR, seront dans l'obligation de les utiliser.

Davantage de résidences touristiques seront également ouvertes dès le 1er juin, comme les chalets locatifs et les établissements dans le réseau de la Sépaq, exceptées celles qui se trouvent à l'intérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal et de la MRC de Joliette. La réouverture dans ces régions est prévue à une date ultérieure.

Tu es plus du type « chalet » que « tente »? Tu devras te conformer à plusieurs règles.

Ces résidences pourront seulement être louées en entier à une seule unité familiale à la fois. Donc, pas de rassemblements intérieurs entre amis.

Si vous êtes cinq personnes ou plus, une période de 24 heures entre le nettoyage et la nouvelle location devra être respectée.

Si ce nombre est de moins de quatre, cette « zone tampon » n'aura pas à être imposée, indique la ministre Proulx

D'ailleurs, les déplacements entre les régions devront également être réduits à leur minimum. 

Ces derniers ne sont pas explicitement interdits, mais ils ne sont pas recommandés.

Le gouvernement demande de « favoriser le déplacement direct vers votre destination afin d'éviter les contacts ».

Donc, si tu dois apporter du matériel et faire des commissions, tu devrais les faire dans ta région afin de limiter tes arrêts ailleurs sur la route. 

Un Guide de normes sanitaires en milieu de travail pour les secteurs de l’hébergement et du camping – COVID-19 a d'ailleurs été transmis par la CNESST aux exploitants d'établissements de tourisme afin de bien comprendre et instaurer les demandes de la santé publique et assurer la sécurité de leurs clients et employés.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter