Je crois profondément en l'amitié gars-fille. J'ai toujours eu beaucoup d'amis de sexe masculin. En fait, je suis l'amie des gars. Pas mal plus que j'ai été leur blonde ou n'importe quel autre titre. 

Dans ma clique, j'ai quatre garçons qui sont un peu comme ma famille, ma garde rapprochée. On se raconte tout. De mes nouvelles bobettes qui sont tachées à cause de mon cycle menstruel f*cké, à mes tentatives de sexualité ratées. 

Je leur accorde mon entière confiance. Je ne me censure jamais. Je les texte chaque jour. Tsé ce genre de relation où tu dis souvent ah t'es tellement con, mais que personne s'en offusque parce qu'on sait tous les deux que ça veut dire je t'aime tellement, t'es parfait.

Ils jouent tous les rôles; ce sont mes confidents quand j'ai le coeur gros, mes grands frères quand je fais des niaiseries pis que j'ai besoin qu'on me sauve le cul, mes psychologues quand j'ai besoin de savoir quoi répondre au texto d'un garçon que j'aime bien, et parfois même, mes papas quand faut qu'on me donne un coup de pied dans le cul.

Cette semaine, un de ces amis m'a invité à aller starter l'été en force en se faisant du homard sur le BBQ chez lui. Ma PCU? Je la bois et je la déguste doucement dans le beurre à l'ail fondu qui me dégouline partout sur les doigts.

Faut voir le bon côté des choses! 

J'arrive chez lui en début d'après-midi. Les mains pleines de bouteilles de vin. Là tu te dis pleine? Combien tu peux en tenir coudonc? Six dans les bonnes journées. Là, j'en avais juste deux.

On s'installe au soleil, on jase, on boit, on rigole. On siffle des bouteilles sans trop les compter, comme le temps, tout passe vite quand on a du fun et qu'on est en bonne compagnie.

L'heure du souper arrive, je suis la master des homards, chop ça en deux, sacre ça sur le BBQ, calcule le temps selon mon horloge interne. C'est-à-dire avec aucune précision.

J'avais lu que mon Uranus était en Pluton dans mon horoscope du jour, alors j'avais une entière confiance en mes capacités.

La soirée passe en un temps record, je liche le bout de mes doigts plein de beurre et je vois le soleil qui se couche au loin.

Je suis dead. Trop d'alcool, pas assez d'eau, grande exposition au soleil, Pinpin doit se coucher. 

En hôte attentionné, mon ami me propose de prendre son lit et lui il prend la chambre d'amis. No stress.

Je me glisse dans les draps, je détache le bouton de mes shorts pour laisser ma bédaine pleine prendre toute son expansion et dormir comme un bébé.

Ça prend deux minutes et il est assis à côté de moi dans le lit. Il me tape sur la jambe en répétant, ben voyons toi, ça feel pas, tu vas vomir. Dans la vie, je suis pas une toucheuse, j'ai une bulle. On me taponne pas, on me tapoche pas, on me prend pas dans ses bras.

Faque j'apprécie plus ou moins le moment. Pis j'me dis, cr*ss, c'est mon ami, il me connaît, il sait que je suis pas bien en ce moment.

Je mets ça sur le dos de l'ivresse. 

Sauf que mon ami s'en va pas. Il reste là à me tapocher la jambe et à me brasser en me disant que je suis maganée et je feel pas. Je ne cède pas d'un pouce. Je répète non non, je vais super bien, je suis juste fatiguée. Pis là, il me sort : « Je pourrais me coucher à côté de toi. »

Aucun geste était sexuel. Sauf que toute ma personne s'est mise en mode défense. J'étais mal à l'aise, et sans nécessairement dire que je me sentais en danger, je me sentais pas confortable. Et j'avais pleine conscience que la situation pouvait basculer rapidement. 

J'étais loin de la maison et j'avais mon auto, sinon je déc*lissais illico.

J'me suis levée, j'ai été m'asseoir sur une chaise dans la cuisine. Il m'a suivi sans trop comprendre mon move. Et là, j'ai fait une scène. J'ai haussé le ton en disant que j'allais dormir assise sur cette chaise puisqu'il me laissait pas tranquille dans le lit. Je veux la paix. Pis c'est pas vrai qu'un gars qui se prétend mon ami va venir s'essayer sur moi une fois saoule et couchée dans un lit. 

Il a compris le message et a été se coucher. Je me suis réveillée aux aurores et j'ai flyé. Je lui ai pas reparlé depuis, je vais l'appeler pour régler la situation. J'ai besoin de penser un peu à tout ça. Peut-être que l'ivresse m'embrouille les pensées et que ça accentue mes sentiments et mes impressions.

Une amie m'a dit : « Ouin mais c'est peut-être aussi un malentendu. »

Ivresse ou pas. Malentendu ou pas. Bonnes intentions ou pas.

À partir du moment ou tu t'invites dans mon lit, tu franchis la limite de l'acceptable. On a aucun background affectif ou amoureux, on est amis depuis des années. Y'a aucun sous-entendu ou aucune dynamique sexuelle entre nous deux.

T'inviter dans mon lit quand je suis défoncée, c'est pas ma définition de l'amitié. C'est un pseudo ami qui essaie de profiter d'une position de vulnérabilité pour satisfaire ses instincts. J'suis saoule, loin de chez moi pis pleine de homards, je cours ben moins vite après un repas. 

Je suis très déçue de la situation. Je vais m'expliquer avec l'homme en question. Mais la confiance est rompue. À tout jamais. Peut-être que je suis dure et intransigeante. Mais je peux pas accepter d'être confrontée à ce sentiment.

Ça m'est arrivé trop souvent dans ma vie d'être dans une situation où je réalisais que ça prenait une tournure qui me plaisait pas. Avec des chums, des dates, des amis, des inconnus dans des bars, des collègues. C'est non.

J'aimerais me dire que ça n'arrivera plus jamais, mais visiblement c'est pas le cas. 

Sauf que pu jamais je vais me taire pis faire comme si de rien n'était. Parce qu'avec le silence, personne y gagne. Toi tu te poses plein de questions, tu gardes tout ça en dedans pis t'es pas bien. Pis l'autre, peut-être qu'il comprend même pas que c'est inacceptable ce qu'il a fait. Ou qu'il pense que c'est tout oublié. 

Mais non, je l'ai sur le coeur en titi. 

Pour lire toutes les chroniques Célib-à-terre de Merlin Pinpin, c'est ici.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de la collaboratrice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications