Quand j’ai annoncé à ma grand-mère que je partais le 25 décembre, elle m’a d’abord dit que je n’étais pas fine, que j’allais manquer Noël. Ça m’a fait tilter un peu. J’ai répondu que c’était totalement faux, que je travaille fort, j’ai droit à des vacances. Le monde qui vont dans la famille de leur chum pis qui ne vienne pas à Noël ça c’est ok, mais moi qui se gâte, c’est de la méchanceté? Et elle a dit, tu as raison, tu mérites tes vacances.  

La discrimination du célibat, ça existe. On dirait que comme t’as juste toi à t’occuper, t’as aucune excuse valable pour être absent dans les événements importants ou lors des festivités de famille. Non, je ne suis pas mariée, j’ai pas de tire-lait pis j’ai pas autant de responsabilités. Mais j’ai une f*cking vie.  Comme si notre célibat nous mettait attending à chaque brunch en famille. 

2020. New year. Nouvelle décennie. Faites-vous des résolutions? Les classiques prendre soin de moi? M’entraîner? Mieux manger? Moins boire? Économiser? Un peu tout ça peut-être même. La clé, c’est l’équilibre. Un équilibre que j’ai de la misère à atteindre. J’suis une extrémiste. Je me tiens sur le bord d’un côté ou de l’autre, mais je vogue rarement au centre. Le milieu m'ennuie profondément, j'aime me tenir on the edge, toujours un peu trop près du bord, pouvant cr*sser l'camp à tout moment. 

J'ai le cul dans le sable. Une salva vida à la main. Et des piqûres à grandeur, merci puces de sable. Quelque chose d'impressionnant. Jugez par vous-même. Le plus beau? J'me suis assise dans le sable. J'vous laisse imaginer ma région intime.

La discussion : tu veux quoi en 2020? Mon amie de me dire : « j'aimerais ça rencontrer quelqu'un ». 

Selon moi, rencontrer quelqu’un ne peut pas être une résolution. C’est vouloir provoquer les choses, les choses sur lesquelles on a aucun contrôle. On dirait que c’est une phrase qui m’énerve. J’aimerais ça rencontrer quelqu’un. Les résolutions c'est des habitudes et comportements qu'on veut modifier, améliorer, instaurer dans notre vie, pour soi-même. Pour devenir une meilleure version de nous-même.

C'est comme une promesse, un engagement que tu te fais pour l'année à venir. À toi. De toi. Tu ne peux pas dire qu'une nouvelle personne dans ta vie est ce qu'il te faut. Être en couple n’est pas une solution à quoi que ce soit. C'est plutôt un bel ajout à ta vie. C'est comme trouver 20 $ par terre, tu vivais bien ta vie, la bien vivante même, pis là pouf, tout droit tombé du ciel, des dollars inattendus qui te font du bien.

C'est correct de vouloir rencontrer quelqu'un. C'est normal. Compréhensible. L'idée de traverser ton quotidien avec un autre te fait du bien. En fait, même l'idée du quotidien avec un autre te fait du bien. T'as le goût de bâtir quelque chose. Tu te projettes dans les plus beaux scénarios, mais aussi les plus simples. Tu veux un chum. Une présence qui te supporte dans tes bons coups pis qui est là pour te ramasser dans tes mauvais coups. T'as le goût d'un p'tit bâton sur lequel t'appuyer des fois. J'ne parle pas de sexe.

J'te comprends tout à fait. Sauf que, rencontrer quelqu'un, ça ne peut pas être un objectif. Être en couple ne peut pas être une résolution. C'est comme si j'dis que j'veux m'acheter un hélicoptère mais que je ne sais pas comment le manoeuvrer. Tu vas me dire slaque la grande. Une étape à la fois.

Pareil avec l'amour. Tu peux dater 4 soirs par semaine. Ça garanti rien. Ça sert à rien de pousser les affaires. Trop vouloir peut juste être déprimant à long terme. Pis on va se le dire, tu ne sais jamais sur qui tu peux tomber. Du gars qui finalement avait le même nom de famille que moi et qui était mon cousin éloigné en passant par celui qui m'a tenu nue par les pieds comme étant la prise du jour à celui qui m'a demandé de lui licher les aisselles, on en voit de toutes les couleurs.

Non, j'ai pas couché avec mon cousin, j'le sais que la question t'es passé dans la tête.

Virons ça positif. Y'a des moves que tu peux faire. T'as envie de te matcher tout en gardant ta dignité et en ne sombrant pas dans une profonde déprime suite à l'échec de tes dates. 

Dis oui. Sois ouverte. Dis oui aux sorties qui te sortent de ta zone de confort. J'te dis pas d'aller en date faire du krav maga. Accepte les invitations auxquelles t'aurais jadis dis non. Ose. Tu sais jamais ce qui peut arriver. Tu fais du jogging sur le Mont-Royal, tu te foules la cheville en chemin, tu te maries avec l'infirmier qui était aux triages de l'urgence. Voilà. Un dossier de réglé. Pis si y veut pas se marier, peut-être allez vous juste avoir une aventure dans la minuscule salle où ils entreposent les balais.

Laisse la chance. L'amour ça se développe. Les coups de foudre, ça arrive dans les films parce que sinon chaque film de romance durerait 8h.

Tu veux pas voir les 3-4 premières dates où ils se demandent si ça clique. Ni les premiers bisoux où y'a des dents qui se cognent ensemble suivi d'un p'tit rire niais. C'est comme développer des amitiés, ça prend un peu de temps, faut que tu connaisses l'autre, tu l'apprivoises pis un moment donné vous vous donnez le titre d'amis pis vous vous suivez sur Instagram.

Décourage-toi pas. J'sais que c'est pas évident d'être solo. Ça a des hauts et des bas. Que tu vis souvent seule. 

Attend pas l'amour. Court pas après. Ton bonheur dépend pas de ça.

Non, j'suis pas psychologue. Mais quand, le 31 décembre, une douce lectrice m'envoie une photo d'elle en faisant un signe de C (pour célibataire) en me disant bonne année, ça te donne une idée que j'suis la représentante des femmes célibataires de Montréal. Ou bien, c'est le C de conne pis j'ai rien compris. 

Bonne année les coucounettes. Puisse 2020 vous amenez tout plein de 20$ trouvés par terre. 

Pour lire toutes les chroniques Célib-à-terre de Merlin Pinpin, c'est ici. 

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de la collaboratrice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications