Un petit verre de vin en cuisinant, un mimosa pendant le brunch du samedi, une bière pendant la game, un verre de champagne pour célébrer (ou juste parce que... Pas besoin de raison pour boire du champagne!), on peut dire que l'alcool est devenu chose du quotidien pour plusieurs. Et il semblerait que la consommation des Québécois varie selon d'où tu viens, car Éduc'alcool a sorti un palmarès qui classe les régions du Québec selon leur consommation d'alcool

En effet, l'organisme qui encourage la consommation responsable et la modération a fait une grande enquête questionnant plus de 6 700 Québécois sur leurs habitudes de consommation d'alcool. Les résultats ont été analysés afin de dresser un portrait pour chaque région.

En tête de liste, ce sont les habitants de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine qui semblent être les plus responsables côté boisson. Ce sont eux qui consomment le moins de manière excessive, c'est-à-dire 5 verres ou plus lors d'une même occasion. Ce serait aussi dans cette région que les conducteurs conduisent le moins avec des facultés affaiblies. 

Et pour ce qui est de la région qui est la plus fêtarde côté consommation d'alcool, c'est le Saguenay Lac-Saint-Jean qui reçoit la palme.

Voici le palmarès complet des 17 régions du Québec qui consomment le plus d'alcool, en ordre croissant: 

1. Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine 
2. Estrie
3. Lanaudière, Laval et Montérégie
6. Bas-Saint-Laurent 
7. Laurentides 
8. Montréal 
9. Mauricie 
10. Abitibi-Témiscamingue, Centre-du-Québec, Chaudière-Appalaches et Côte-Nord
14. Outaouais 
15. Capitale-Nationale 
16. Saguenay Lac-Saint-Jean 
Non disponible : Nord-du-Québec

Pour ce qui est des autres régions, ce serait à Laval que les gens consomment le plus au restaurant, tandis qu'à Montréal c'est dans les bars que ça se passe. Les Montréalais seraient aussi ceux qui mélangent le plus alcool et cannabis. 

Et pour ce qui est de la Capitale-Nationale, les gens préfèrent boire plus fréquemment et ils le font à la maison. 

« L'exercice biennal que nous menons depuis 2015 pour mettre en lumière le portrait régional de la consommation d'alcool ne se veut pas une compétition entre les régions, mais un exercice de sensibilisation aux réalités de chacune d'elles», rappelle Hubert Sacy, directeur général d'Éduc'alcool. 

Pour avoir plus de détails sur cette étude, tu peux consulter le site d'Éduc'alcool.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications