Le premier ministre du Québec François Legault a fait part des derniers développements sur la crise sanitaire de la COVID-19 dans la province, lors de son point de presse quotidien ce jeudi 9 avril. Le nombre de décès confirmés a une fois de plus augmenté dans les dernières 24 heures, démontrant de nouveau la vulnérabilité des personnes âgées de 60 ans et plus.

C’est maintenant devenu une routine pour le public de se poser devant son téléviseur pour regarder le trio Legault-McCann-Arruda à l’œuvre. 

La plus forte hausse de décès confirmés est survenue depuis hier, alors que 41 personnes ont perdu la vie après avoir contracté la COVID-19. Au total, 216 Québécoises et Québécois sont décédés depuis le début de la crise.

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre François Legault devant les journalistes, accompagné de la ministre de la Santé, Danielle McCann, et du directeur national de Santé publique, Horacio Arruda.

« Comme vous le voyez, le nombre de décès est important, mais on s’y attendait, précise M. Legault, en début de point de presse. C’est en ligne avec les prévisions annoncées. »

Le premier ministre a fait savoir que sur les 216 décès au Québec, 90 % d’entre eux avaient 70 ans et plus et 9 % entre 60 et 69 ans. « D’un côté, c’est rassurant pour les plus jeunes », lance-t-il.

M. Legault affirme qu’il resterait encore « quelques jours » avant d’attendre le pic annoncé dans le scénario présenté plus tôt cette semaine. 

Selon le premier ministre, la bonne nouvelle se situe dans le nombre de personnes hospitalisées. « Le nombre d’hospitalisations démontre qu’on est en ligne avec nos prédictions », dit-il.

Ça va être très important pour toutes les personnes de moins de 60 ans de faire bien attention et de ne pas se mettre en contact avec les gens plus âgés, plus vulnérables, dit M. Legault.

Parmi les 216 décès, 106 étaient des résidents en CHSLD, « parce que c'est là aussi où se retrouvent les personnes les plus malades », a précisé le Dr Arruda à la 26e minute du point de presse.

Pâques arrivant à grands pas, le premier ministre a tenu à rappeler à la population qu’il faut éviter tout rassemblement. 

« Faites comme moi », dit François Legault. « J’irai pas voir ma mère, mais je vais l’appeler. Donc maman, je t’appelle », lance-t-il en regardant la caméra.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter