Le premier ministre François Legault a une fois de plus tenu son point de presse quotidien, ce vendredi, sur la crise sanitaire de COVID-19. Il a notamment été question d'une bonification salariale pour les travailleurs essentiels et de l'augmentation de décès.

C'est aux côtés du directeur national de Santé publique, Horacio Arruda, et de la ministre de la Santé, Danielle McCann, que le premier ministre Legault a fait la mise à jour sur l'épidémie du nouveau coronavirus au Québec. 

La Belle Province compte maintenant 6 101 cas. Ce qui retient l'attention est l'augmentation drastique du nombre de décès.  

Le premier ministre du Québec a confirmé que 25 nouveaux décès ont été répertoriés, menant le bilan à 61 morts. Par contre, il précise que ces décès n'ont pas nécessairement eu lieu dans les dernières 24 heures.

M. Legault a indiqué qu'une vingtaine de ces décès étaient à l’étude depuis quelques jours afin de définir s’ils étaient morts en raison du virus.

De plus, les travailleurs et travailleuses à faibles revenus de domaines dits essentiels recevront une bonification salariale. Parmi ceux-ci se retrouvent les caissiers et caissières, entre autres.

En effet, Québec annoncera une aide spéciale de 400 $ par mois, et ce, pour quatre mois. Il s’agit donc d’une hausse de 1 600 $ par personne.

Cette bonification s'adresse aux employés qui gagnent moins de 2 000 $ par mois, soit l'équivalent de la Prestation canadienne d'urgence mise en place par le gouvernement fédéral. 

Ce sont les ministres des Finances, Eric Girard, et du Travail, Jean Boulet, qui donneront plus de précisions plus tard en journée.

Concernant la courbe et les prédictions, le directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, en collaboration avec des scientifiques, prépare un scénario probable à présenter aux Québécois dès mardi.

À titre de comparaison, l’Ontario, seconde province la plus touchée après le Québec, a présenté ce vendredi certains scénarios, dont une prédiction de mortalité. Le gouvernement ontarien prévoit entre 6 000 et 15 000 morts au total, dont 1 600 d’ici la fin avril.

Pour le moment, on dénombre au Québec 429 hospitalisations, dont 122 aux soins intensifs. 

Le gouvernement Legault reste optimiste par rapport au bilan des décès. « Il faut surtout se comparer avec l’Amérique du Nord. On a beaucoup moins de décès ici qu’aux États-Unis, c’est du simple au double par million d’habitants. »

Il ajoute que « ce que l’on veut, c’est de minimiser le nombre de décès et ça marche, ça fonctionne, mais il faut continuer ».

La région de Montréal est toujours la plus touchée au Québec, avec 2 837 personnes infectées, soit 195 de plus qu'hier. Suivent la Montérégie, au sud — avec 583 cas — et Laval, au nord — avec 476.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter