Le Québec est sur pause depuis plus d'un mois en raison de la COVID-19 et un déconfinement prochain montre le bout de son nez. Alors que le gouvernement a annoncé ce lundi le retour graduel des élèves sur les bancs d'écoles primaires et en garderie dès le 11 mai, ce sera demain au tour des entreprises d'avoir leur plan de réouverture. C'est ce qu'a confirmé le premier ministre François Legault lors de son point de presse quotidien.

Bien que la situation liée à la COVID-19 suit toujours son cours et que le nombre de cas et de décès ne cessent d'augmenter, François Legault a souligné que la situation dans les hôpitaux du Québec était « sous contrôle ». 

C'est ce qui a permis à son gouvernement de mettre en place un plan de déconfinement des écoles et de dévoiler demain celui des entreprises québécoises. 

« Malgré le déconfinement, la population à risque demeure à risque », a précisé le directeur de la Santé publique, Dr Horacio Arruda. « Donc, pas de partys avec des personnes âgées [et] pas de rassemblements. »

Dr Arruda a aussi avoué que si la situation s’empirait, il faudra se rétracter. « Je rêve d’un vaccin, je rêve d’un traitement, mais ça va être long. Si les conditions ne sont pas au rendez-vous, nous reviendrons en arrière. »

De son côté, M. Legault tient à rappeler qu’« on souhaite garder l’interdiction de rassemblements jusqu’à nouvel ordre ».

La semaine dernière, le premier ministre Legault avait notamment évoqué le concept d’immunité collective.

Il est question d’immunité collective lorsqu’une large majorité de la population est immunisée contre un virus, soit grâce à un vaccin ou par le développement d’anticorps après avoir contracté la maladie.

Lundi après-midi, il a précisé ses propos à ce sujet et a rectifié le tir : 

« L'immunité collective, il y a des experts qui pensent que d'avoir la COVID-19 puis d'en être guéri, ça pourrait immuniser. [...] C'est ce qu'on souhaite. Par contre, ce n'est pas prouvé. Donc on ne doit pas prendre notre décision sur cette base-là, mais ça sera un bénéfice secondaire, si jamais ça peut être le cas. »  

En ce qui concerne la réouverture des écoles, cégeps et universités au Québec, seuls les élèves du primaire retourneront en classe pour terminer leur année scolaire. 

Les régions les moins touchées par la COVID-19 rouvriront leurs établissements scolaires dès le 11 mai, alors que la grande région de Montréal devra attendre au 19 mai. Seuls quinze élèves par classes seront permis.

« On va suivre la situation. Si jamais la situation s’empirait, on va se réajuster », a précisé M. Legault. 

Le Québec compte maintenant 24 982 cas de COVID-19 et reste la province la plus touchée par le nouveau coronavirus. Les décès ont encore augmenté, alors que 84 décès de plus ont été recensés, pour un total de 1 599. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications