Avec la pandémie de COVID-19 qui continue de sévir et les nombreuses mesures de restriction en place pour les prochaines semaines, la situation est difficile pour tout le monde, surtout économiquement. D'ailleurs, les universités québécoises ont mis en place des fonds d'urgence pour remédier à la situation et offrir de l'aide financière aux étudiants.

Au cours de la dernière semaine, les grandes universités de la province ont fait front commun et ont chacune annoncé la création d'une aide d'urgence pour aider leurs étudiants affectés financièrement par la crise sanitaire.

L'UQAM a mis en place un fonds d'un montant initial de 300 000 $, qui s'adresse à tous les étudiants inscrits à temps plein pour l'année 2019-2020. Ceux-ci doivent avoir perdu leur source de revenus en raison de la COVID-19 et se retrouver dans une situation financière précaire.

Le soutien financier servira à payer les frais de nourritures, les dépenses médicales ainsi que tout frais technologiques pour assurer la poursuite de cours en ligne.

Le 30 mars dernier, l'Université de Sherbrooke a, elle aussi, mis sur pied un fonds d'urgence, pour lequel les étudiants peuvent faire une demande selon les mêmes critères.

L'Université de Montréal mettra en ligne dès le 8 avril une plateforme de soutien financier d'urgence pour tous ses étudiants, peu importe qu'ils soient à temps plein ou non, pour les aider à subvenir aux besoins de base comme l'alimentation et le logement.

L'Université McGill invite, quant à elle, ses élèves à utiliser sa plateforme d'aide financière pour formuler une nouvelle demande et de contacter le Service des bourses et de l'aide aux étudiants pour prendre rendez-vous avec un conseiller financier.

Les étudiants à temps complet de l'Université Laval sont aussi éligibles à une bourse d'urgence, à condition d'avoir déjà complété au moins 12 crédits et d'avoir acquitté leurs frais de scolarité.

De sont côté, l'Université Concordia a annoncé la mise en place d'un fonds d'urgence d'un montant de 500 000 $, dont les détails devraient être dévoilés prochainement.

Toutes les universités ont aussi précisé que l'aide financière mise en place était complémentaire à celles offertes par les gouvernements, dont la Prestation canadienne d'urgence.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter