Il y a cinq jours, nous apprenions la disparition de Stéphane Roy, le président des serres de tomates Savoura et de Sagami, et de son fils de 14 ans. L'homme d'affaires et son fils n'ont plus donné de nouvelles après avoir décollé de leur chalet. Malgré qu'il n'y ait encore aucune trace des 2 hommes, la zone de recherches de l'hélicoptère et de ses occupants est maintenant moins étendue qu'avant grâce à de nouvelles informations.

Ce seront maintenant 12 000 km2 qui seront patrouillés par les Forces armées, entre leur chalet situé près du lac De La Bidière et Sainte-Sophie, là où ils habitent. Un signal très faible du téléphone cellulaire de Stéphane Roy aurait été perçu mercredi après-midi dernier, jour de leur disparition, ce qui réduirait la zone de recherche de 44%, selon Radio-Canada.

Plusieurs avions quadrilleraient maintenant le terrain, civils et militaires condondus.

La Sûreté du Québec (SQ) effectue quant à elle des recherches nautiques, notamment sur le réservoir Mitchinamecus, situé dans les Laurentides.  

« La Sûreté du Québec a déployé une patrouille nautique sur le réservoir Mitchinamecus, situé à 5 kilomètres du chalet des personnes disparues, a précisé Hélène Nepton de la Sûreté du Québec. Le plan de vol habituel de M. Roy nous amène à effectuer des recherches dans ce secteur, où les eaux sont assez profondes », a précisé la porte-parole à Radio-Canada.

Toutes les hypothèses sont encore envisagées quant à cette disparition. Sur la page Facebook dédiée à retrouver les deux occupants de l'hélicoptére, on demande aux gens d'être alertes. « Que ce soit pour des activités récréatives ou pour travailler, ouvrez les yeux le long des lacs, des rivières, des chemins peu fréquentés ou des sentiers », peut-on y lire.

Toutes personnes détenant de l'information sur cette disparition peuvent communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800 659-4264.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter