Ce jeudi, 19 décembre, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont dû intervenir dans une école secondaire de Cowansville forçant le confinement de celle-ci. Après avoir été barricadés pendant près de deux heures, les élèves et le personnel de l'école Massey-Vanier sont maintenant libres. À présent, le corps de police a confirmé avoir interpellés trois personnes en lien avec l’évènement.

Il semblerait qu'il y ait eu plus de peur que de mal dans cette situation tendue au sein de l'établissement de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs, en Montérégie.

La SQ est intervenue sur les lieux plus tôt ce jeudi en avant-midi, vers 9 h, avant d’instaurer un périmètre de sécurité. L’intervention s'est terminée vers 11 h. 

Les policiers n'ont toujours pas donné de détails sur l’identité des personnes qui ont été convoquées.

Les autorités ont cependant souligné qu'ils n'étaient pas en possession d'armes au moment des interpellations.

La commission scolaire a indiqué de son côté, sur sa page Facebook, que « le reste de la journée se déroulera selon l’horaire habituel. Toutefois, les parents qui souhaiteraient aller chercher leur enfant pourront se rendre aux abords des portes 24 et 25, sans toutefois entrer dans l’école. »

Certains internautes concernés précisent, à la suite de cette publication, qu’il faudrait plutôt retourner « tous ces gens-là chez eux », affirmant qu’ils ont besoin « de se sentir en sécurité dans un endroit familier avec leur proche » et non de « travailler dans une école ».

 

Plusieurs rumeurs non fondées sont provenues de l’intérieur, alors que plusieurs élèves tentaient de tenir leurs parents inquiets au courant en restant actifs sur les réseaux sociaux.

Dans les commentaires des quelques publications de la commission scolaire, certains affirmaient qu’il s’agissait de quatre personnes armées, d’autres d’un test annuel.

En revanche, la SQ a tenu à préciser que les membres du personnel ainsi que les étudiants ont toujours été en sécurité durant l’opération.

Les forces de l’ordre n’ont toujours pas précisé les motifs ou les raisons derrière l’opération policière ayant eu lieu à l’école secondaire. 

Plus de détails suivront. 


Il y a des histoires partout! Si tu as un scoop à partager, envoie-nous un message, une vidéo ou une photo à @Narcityquebec sur Instagram ou Facebook.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications