Élisabeth Rioux est une entrepreneure québécoise assez populaire et très occupée. Non seulement elle vient d'annoncer qu'elle allait être maman, mais elle travaille aussi d'arrache-pied sur ses compagnies, dont Hoaka Swimwear et Ecohoaka, en plus de travailler avec d'autres entreprises. Cependant, il semblerait que la femme d'affaires veuille se concentrer sur ses propres projets, car Narcity a appris qu'Élisabeth Rioux et Bamboo Underwear pourraient bientôt mettre fin à leur partenariat. 

En fait, l'an dernier, alors qu'une nouvelle marque de lingerie commençait à faire pas mal jaser sur Instagram, Élisabeth Rioux avait annoncé qu'elle était en partie responsable de la marque Bamboo Underwear. 

À ce moment, elle s'était associée avec des partenaires, Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux et Philippe Ouellet-Thivierge, pour fonder la compagnie. Elle avait précisé, dans une vidéo YouTube maintenant supprimée, qu'elle ne voulait pas lancer la marque en son nom et voulait qu'elle fasse son bout de chemin sur ses propres mérites.

Un an plus tard, on apprend que Bamboo Underwear et Élisabeth Rioux sont en pourparlers au sujet d'une séparation. 

En effet, quelques indices nous ont d'abord mis la puce à l'oreille.

Alors que Bamboo offre présentement une grosse vente sur son site web et que Rioux a l'habitude d'en faire la promotion sur sa page Instagram, elle n'a rien publié à ce sujet.

D'ailleurs, dans la biographie de son compte, on peut y lire « Owner of Hoaka Swimwear & EcoHoaka », mais la compagnie de lingerie n'y figure plus.

Et c'est sans compter les story qu'elle a partagées plus tôt cette semaine.

« 2020 pour moi, c'est se concentrer et donner de l'énergie à des choses positives avec de bonnes valeurs, au projets familiaux comme Hoaka Swimwear et EcoHoaka [...] en laissant derrière les choses qui m'ont blessée et qui m'ont pris toute ma bonne énergie, ça me fait de la peine de laisser certaines choses derrière, mais je devais réajuster mes priorités à des choses qui le valent vraiment. » (Traduction libre)

Narcity a contacté les autres propriétaires de la compagnie pour avoir plus de détails. 

« Dans le fond, on est en train de déterminer les termes, mais on est en train de finir notre partenariat avec Élisabeth », ont confié Mathieu Landry-Girouard et Jules Marcoux. 

« Elle va se concentrer sur Hoaka, sa famille et ses nouveaux projets, nous autres de notre côté on va se concentrer sur Bamboo », ont-ils ajouté.

De leur côté, ils se disent surchargés et expliquent que l'entreprise grossit rapidement, alors qu'ils prévoient une expansion aux États-Unis et même au Mexique. 

Les propriétaires affirment que cette décision a été prise d'un commun accord : « On est venu à la conclusion que pour l'instant on va se séparer, mais ça va pas nous empêcher de retravailler ensemble dans le futur. » 

À noter que les deux parties doivent encore se rencontrer pour officialiser le tout. 

Narcity a contacté Élisabeth Rioux pour plus de détails et cette histoire sera mise à jour dès qu'on aura une réponse. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter