Confinement oblige, enfants et adultes passent beaucoup plus d'heures qu'à la normale sur les ordinateurs, les tablettes et les téléphones. Aujourd'hui, on apprend par voie de communiqué que la Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Montréal constatent une hausse des signalements d'exploitation sexuelle en ligne. 

« La Sûreté du Québec (SQ) et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) veulent sensibiliser les parents aux dangers de l’exploitation sexuelle auxquels sont exposés les enfants sur Internet. »

Même si les parents sont particulièrement visés, c'est à toute la population que les autorités demandent de rester à l'affût.

La SQ et le SPVM rappellent que « toute forme de contenu à caractère sexuel impliquant des mineurs, qu’elle soit l’œuvre d’un cyberprédateur ou d’une initiative personnelle, est illégale. »

Les cyberprédateurs utilisent différentes techniques pour arriver à leurs fins. Manipuler par la menace ou le mensonge, ou bien s'approprier des images explicites créées innocemment par les victimes elles-mêmes en sont des exemples.

Comme les enfants et les adolescents sont particulièrement à risques d'être victimes de cyberexploitation sexuelle, le communiqué prend le temps de rappeler les conseils de base, destinés aux parents, entre autres.

Discuter avec les personnes mineures des dangers que peut engendrer un mauvais usage d'Internet et des réseaux sociaux et s'assurer d'avoir mis en place des paramètres de sécurité accrus sur ses appareils en font partie.

La situation de la COVID-19 représente un terreau fertile pour les fraudes en tous genres, et l'exploitation sexuelle demeure une menace constante sur Internet.

Si plusieurs effectifs du SPVM sont mobilisés en ce moment pour contrôler les rassemblements publics, il n'en demeure pas moins que d'autres équipes luttent chaque jour contre l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet.

Si tu suspectes quoi que ce soit par rapport à toi ou tes proches, ou encore si tu as des questions ou besoin de conseils, les autorités proposent de communiquer avec ton service de police local sans hésiter.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter