C'est la déception chez plusieurs petits commerçants québécois qui offraient des rabais alléchants chez eux. L'entreprise Groupon a cessé ses activités au Québec. Cependant, elle devrait encore des milliers de dollars à plusieurs de ces commerçants, selon ce que rapportait La Presse en exclusivité ce matin. 

Mais les consommateurs ayant acheté ces rabais pourraient en payer le prix, alors que plusieurs entreprises ne souhaitent plus honorer les coupons de Groupon.

Certains commerçants ont reçu un bref avis par courriel mentionnant que le groupe américain a cessé d'opérer dans la province et de publier leurs rabais, mais n'ont plus de nouvelles depuis alors que la ligne téléphonique de la compagnie a été coupée. Toutes les compagnies contactées par Narcity n'ont jamais reçu ce courriel et ont appris la nouvelle par les médias.

« Je suis surpris. Pas de courriel ni rien, et ça ne répond plus évidemment. Zéro communication », nous a dit Éric Gabrielli, le propriétaire de la compagnie Éco L'Eau, qui a pignon sur rue sur Papineau sur le Plateau Mont-Royal.

Il cessera de prendre les coupons Groupon et demandera aux clients de se faire rembourser par l'entreprise américaine. Il offrait sur Groupon près de 50% de rabais sur certains services de lave-auto. « Je ne veux pas me retrouver avec des centaines de lavages gratuits », a expliqué le propriétaire.

Même son de cloche chez Héli-Tremblant, à qui Groupon doit quelque 2 000$, a expliqué Jean-Benoit Daigneault, le propriétaire, aux médias. Il n'acceptera plus les coupons de « promenade dans les airs », de peur de ne pas se faire payer par le site, mais offrira le tarif Groupon quand même à ceux qui ont vu l'offre. 

Dans le courriel envoyé à certaines PME par Groupon, on peut y lire que les commerçants seraient contactés si Groupon décidait de reprendre ses activités au Québec. Mais l'image de Groupon est maintenant entachée.

Plusieurs de ces entreprises seraient toujours en attente de paiement, et c'est le cas d'Éric Gabrielli, qui mentionne qu'il ne va pas entamer de procédures pour récupérer son argent, mais qu'il mettra fin à son contrat d'un an avec Groupon.

Ce qui inquiète, c'est que plusieurs offres d'entreprises québécoises sont toujours en ligne. Les annonces d'Héli-Tremblant et de Eco L'Eau sont toujours sur le site de Groupon, et les commerces ne peuvent les enlever eux-mêmes. 

Plusieurs autres commerçants pensent faire la même chose et comptent demander à leurs clients de se faire rembourser par Groupon. On suggère donc aux Québécois qui comptent acheter des Groupon de contacter le commerce qui les intéresse directement avant d'acheter la promotion qui ne sera peut-être plus acceptée. 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter