Chaque mois, quand vient le temps de payer nos comptes, on se dit toujours que notre facture est trop élevée. Dans le cas de celle d'Hydro-Québec, c'était vrai. La société d'État a perçu 1,5 milliard de dollars en trop depuis 2005, et devra finalement rembourser les contribuables.

Une pétition lancée par la Fédération canadienne des contribuables (FCC) circulait depuis le mois de février. Le gouvernement de la CAQ a donc écouté les quelque 75 000 personnes ayant signé cette pétition avant le 28 mai.

Ce serait 500 millions qui auraient été payés en trop à Hydro-Québec juste pour cette année. Pour les rembourser, les abonnés verront leur facture être réduite ponctuellement dès le début de 2020. Il pourrait s’agir d’une économie d’environ 150$ pour un propriétaire de bungalow, selon La Presse. Un gel tarifaire sera également imposé à la société en 2020. Mais personne ne recevra de chèque de remboursement.

 

Hydro-Québec est contrôlée par la Régie de l'énergie, et c'est cette dernière qui a approuvé les tarifs chargés dans le passé par Hydro. Mais Hydro a fait un rendement plus élevé que prévu, sans toutefois avoir surfacturé les clients. Le gouvernement devra donc légiférer pour que la Régie ne contrôle plus Hydro-Québec pendant cinq ans.

La solution trouvée pour rembourser un milliard en trop-perçu sera d'annuler toute augmentation en 2020 et de suivre l'inflation pendant les quatre années suivantes.

Après cette période, Hydro sera de nouveau liée à la Régie. Le premier ministre François Legault a souvent accusé par le passé les libéraux d'avoir fait payer aux Québécois une « taxe déguisée et sournoise », selon La Presse.

Cette nouvelle est inattendue car le gouvernement de la CAQ n'avait jamais parlé d'une telle décision dans sa plate-forme électorale l'an dernier, mais les abonnés d'Hydro vont certainement se réjouir de cette nouvelle qui leur fera économiser un peu chaque mois.

 

 

 

 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter