C'est le 17 octobre 2018 que la consommation et l'achat de cannabis sont officiellement devenus légaux au Canada. Par contre, le gouvernement avait mal prévu l'engouement qu'il y aurait pour l'achat de marijuana à la SQDC, seule entreprise où il est légal d'en acheter, et bien vite les variétés ont été out of stock, et ce, pendant plusieurs jours voire même semaines. 

Avec si peu de produits disponibles sur leurs tablettes et en ligne, les succursales n'ont pas eu le choix de réduire leurs heures d'ouverture et la majorité de celles-ci étaient ouvertes seulement trois jours semaine, jusqu'à récemment. 

Depuis le mois d'avril, les choses vont mieux pour la SQDC et l'entreprise recommence à prendre du galon. Les boutiques ont recommencé à ouvrir sept jours par semaine et le nombre de fournisseurs devrait accroître prochainement. Tout ça, c'est grâce au restock qu'ils ont réussi à faire dans les derniers mois. Bien que la situation ne soit pas parfaite, puisque selon TVA Nouvelles, le PDG affirme qu'ils en sont seulement à 50% des produits qu'il aimerait offrir, c'est déjà pas mal mieux qu'avant.

Cette situation n'aura pas empêché d'en faire rire plus d'un et on peut voir que certaines compagnies l'utilisent à leur avantage. C'est le cas de Jardin Hamel, dont la dernière publicité est une pique bien sentie envers la SQDC.

Évidemment, la publicité a suscité des réactions chez les consommateurs et plusieurs semblent trouver ça hilarant. 

En jouant du coude comme ça contre une autre entreprise de pouces verts, même si on s'entend qu'il y a un énorme pas entre le centre d'horticulture québécois et la société qui vend du cannabis, on peut dire que Jardin Hamel a bien réussi son coup pour attirer l'attention des Québécois !

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter