Avec toutes les précautions entourant la COVID-19 que l'on prend pour nous-mêmes, il demeure difficile pour les amoureux des bêtes à poil de ne pas s'en faire pour leur animal de compagnie. Néanmoins, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) dit qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter pour le moment.

Plusieurs propriétaires d'animaux s'inquiètent. Ils se demandent d'abord si la COVID-19 peut frapper leur chien ou leur chat. Ou encore si leurs précieuses bêtes peuvent leur transmettre à eux ce virus qui paralyse la planète entière à l'heure actuelle.

Différents organismes et professionnels se prononcent ces jours-ci sur ces questions, complètement légitimes vu que les coronavirus (il y en a plusieurs types) se trouvent au sein de certaines populations animales comme les chauves-souris, par exemple. 

Mais le fléau de cette pandémie provient du côté très contagieux de la COVID-19, et ce, d'humain à humain. Selon le MAPAQ, aucune donnée au Québec ne prouve pour l'instant une éventuelle possibilité de propagation de l'animal à l'humain.

Inversement, une contamination de l'humain à l'animal serait survenue en de très rares occasions, selon l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ).

Malgré cela, le MAPAQ et l'OVMQ ont tenu à répondre aux questions des propriétaires d'animaux et proposent quelques mises en garde en prévention.  

« Si vous deviez être infecté à la COVID-19, appliquez les mêmes mesures de précaution auprès de vos animaux qu’auprès des autres membres de votre foyer », suggère donc l'OMVQ.

C'est-à-dire, limite les contacts étroits avec ton animal, évite de tousser ou d’éternuer vers lui et assure-toi que ce dernier n'ait pas de contact avec d'autres animaux.

L'OMVQ ajoute : « Si votre animal devait présenter des symptômes similaires à ceux de la COVID-19 et qu’il est susceptible d’avoir été en contact avec une personne infectée par le virus, limitez ses contacts avec autrui et surveillez son état de santé. »

N'hésite pas à consulter ton vétérinaire si tu en ressens le besoin.

Tout comme le soutient l'Organisation mondiale de la santé animale, « il n'est donc pas justifié de prendre des mesures à l'encontre des animaux de compagnie » pour le moment.

D'autant que ta bête à poil sait drôlement t'occuper et te donner de l'amour en ces jours où ta vie sociale en prend pour son rhume... ou plutôt sa grippe! 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter