Ah! L’hiver québécois! Cette saison qui, selon les mythes et légendes internationales, durerait 30 mois par année. Les joies d’être un pays nordique. Toute personne ayant en sa possession une voiture et qui parle d’hiver n’a pas le choix de penser au changement de pneus deux fois par année, que tu sois au Saguenay ou dans la région de Montréal. Une chose est sûre, ce n’est pas la même date pour toutes les régions. Voilà que CAA-Québec propose d'ailleurs que la première semaine d’octobre soit la Semaine nationale de prise de rendez-vous pour les pneus d’hiver.

En 2019, la date limite pour poser ses pneus d’hiver a été devancée de deux semaines, passant ainsi du 15 au 1er décembre de chaque année. C'est pourquoi CAA-Québec conseille aux automobilistes de se prendre d'avance.

Dans un communiqué, CAA-Québec mentionne qu’« avec la pénurie de main-d’œuvre et la date légale pour les pneus d’hiver devancée, ça risque de se bousculer aux portillons ».

« La première neige, c’est trop tard, affirme le vice-président des services automobiles de CAA-Québec, Pierre-Serge Labbé. Vous risquez de vous faire dire qu’il n’y a plus de place avant le 1er décembre et de devoir rouler en pneus d’été au mois de décembre, ce qui est illégal et dangereux. »

Ce que suggère l’organisme, c’est de varier la date, une date « réaliste », selon la région. En effet, ce n’est ni la neige, ni la pluie, ni la date qui détermine le moment d’un changement de pneus, puisque tous ces facteurs arrivent à différents moments. Il s’agit plutôt de la température. 

Les pneus d’été (ou « quatre saisons » pour les intimes) perdent de l’adhérence dès que le mercure descend sous les 7 °C. CAA-Québec, en collaboration avec Météo Média, a établi une date précise où, en moyenne, la température maximale est en dessous de 7 °C pour chaque région du Québec.

Voici donc les dates suggérées pour changer tes pneus dans ces quelques villes ciblées par CAA-Québec.

Sept-Îles : 20 octobre

Val-d’Or et Saguenay : 25 octobre

Rimouski et Gaspé : 30 octobre

Québec, Gatineau et Sherbrooke : 5 novembre

Le Grand-Montréal : 10 novembre

Sur son site internet, CAA-Québec y va de quelques exemples de situations qui commandent la pose de pneus d’hiver beaucoup plus tôt :

– La nuit et au petit matin, le mercure est inférieur de 10 ou même 15 °C à celui de l’après-midi. On ne peut pas changer de pneus chaque jour, mais ceux qui roulent beaucoup la nuit devraient changer leurs pneus plus tôt dans l’année.

– Si vous habitez Kuujjuaq, votre date est le… 25 septembre!

– La température chute en altitude. Par exemple, en octobre, on ne compte pas moins de 8 jours de neige dans « le parc » entre Québec et Saguenay. Si vous y allez, vous devriez changer vos pneus plus tôt que tard.

Le responsable des communications chez CAA-Québec Pierre-Olivier Fortin, le dit, « la date réaliste c’est bien, mais encore faut-il qu’il y ait de la place au garage. C’est pour ça qu’il faut prendre son rendez-vous vraiment tôt dans l’année. » 

Surtout lorsqu'on le sait qu'il annonce jusqu'à 20 cm de neige dans certaines régions! Eh oui, c'est déjà le temps de se préparer à survivre à un autre hiver...ou à hiberner! 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter