Depuis quelques semaines, l'épidémie du coronavirus maintenant désigné nCoV-2019 qui sévit principalement en Chine en préoccupe plusieurs. La situation continue d'évoluer et d'autres cas du virus ont été signalés à travers le monde, dont quelques-uns au Canada. Alors que des mesures spéciales ont été mises en place pour contenir la propagation, le gouvernement provincial a lancé, ce jeudi, un appel au calme à la population face à la situation du coronavirus au Québec.

En effet, dans les derniers jours, les autorités fédérales ont émis des avertissements aux Canadiens d'éviter les voyages non-essentiels en Chine, les aéroports et les hôpitaux du pays ont mis en place des mesures spéciales et certaines compagnies aériennes ont même suspendu leurs vols vers Beijing et Shanghaï.

De son côté, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) demeure calme et demande à la population de faire de même.

Dans un communiqué, le MSSS a tenu à rectifier les faits à propos du coronavirus, en raison de toute l'information qui circule à ce sujet. 

« Nous avons donc tenu à faire le point pour rappeler à l'ensemble de la population qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter outre mesure, bien qu'il demeure important de faire preuve de prudence et de promouvoir des mesures de prévention toujours essentielles en de pareilles situations », a mentionné Horacio Arruda, directeur national de la santé publique. 

Voici donc ce que tu dois savoir sur cette infection : 

  • « La situation actuelle au Québec demeure pour l'instant stable. » 

Aucun cas n'a été confirmé dans la province jusqu'à présent. Quatre personnes ont été sous investigation, mais tous leurs tests se sont révélés négatifs. 

  • « Le nombre de cas survenus à l'extérieur de la Chine demeure plutôt faible. »

Pour l'instant, les cas à l'extérieur de la Chine n'ont pas créé une chaîne de transmission. De plus, les personnes qui ont été infectées ne présentent que des symptômes légers et ne nécessitent pas d'hospitalisation, selon le MSSS. 

  • « Les masques ne constituent pas un outil de protection utile pour la population générale au Québec. »

L'utilisation de masques est plutôt recommandée pour les patients présentant des symptômes et pour les professionnels de la santé. 

  • « L'important, dans le contexte actuel de grippe et d'autres infections respiratoires, demeure de mettre en pratique des mesures d'hygiène respiratoire de base. »

Parmi ces mesures d'hygiène on compte notamment : se couvrir la bouche et le nez avec le coude ou un mouchoir que l'on jette rapidement et se laver les mains fréquemment avec du savon ou de l'alcool désinfectant (Purell). 

À noter que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a décrété jeudi après-midi que l'épidémie du coronavirus représente une « urgence de santé publique de portée internationale ».  

L'OMS a mentionné que cette déclaration a été faite afin de prévenir la propagation du virus dans des pays avec un système de santé plus faible. 

« Il ne s'agit pas d'un vote de défiance à l’égard de la Chine », a rappelé le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a confiance en les capacités de la Chine à contrôler l'épidémie.

Au total, on compte désormais 7 834 cas confirmés à travers le monde. 170 personnes ont perdu la vie dû à cette infection. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter