Le 1er juillet approche à grands pas et la saison des déménagements ne va pas tarder à battre son plein. Alors que certains ont déjà commencé leurs boîtes, plusieurs se cassent toujours la tête pour trouver un nouveau logis. Avec la pandémie de COVID-19 qui fait rage, ça complique encore plus les choses. D'ailleurs, la SPCA a lancé une pétition afin que les propriétaires offrent plus de logements qui acceptent les animaux et soient plus tolérants. 

Dans une publication publiée sur Facebook, ce mardi 21 avril, la SPCA de Montréal demande aux propriétaires immobiliers « de se montrer solidaires envers les familles qui ont un animal ». 

Selon l'organisme, les pertes de revenus et le stress causé par l'épidémie, en plus de la rareté des logements, rendent les conditions pour trouver un nouveau chez-soi extrêmement difficiles, surtout pour les gens qui ont un animal. 

Une crise du logement sévissait déjà avant la pandémie et le taux de logements disponibles est de seulement 1,8 % actuellement dans la province. 

La SPCA affirme que pour les propriétaires d'animaux, cette crise « frappe encore plus fort ». 

 « Sans la solidarité des propriétaires, les refuges vont vivre une période catastrophique en termes d’abandons. C’est pourquoi nous demandons aux propriétaires de faire preuve d’ouverture et de compassion en ce temps de crise », a exprimé Élise Desaulniers, directrice générale de la SPCA de Montréal.

La pétition qui circule depuis le 21 avril a déjà récolté plus de 8 000 signatures au moment d'écrire ces lignes. 

Elle sera ensuite adressée à la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ). 

De leur côté, la CORPIQ indique qu'il y a tout de même 23 % des propriétaires qui acceptent les chiens et 71 % qui permettent les chats. 

« Il y en a plus que ce que l'on voit dans les annonces, explique Hans Brouillette, directeur Affaires publiques, à la CORPIQ, plusieurs se laissent convaincre selon les circonstances. »

La période de déménagement s'annonce assez complexe pour tout le monde en 2020, vu la situation actuelle. 

D'ailleurs, les autorités ont partagé récemment des consignes à respecter lors des déménagements comme faire appel à des déménageurs professionnels si possible, limiter le nombre de personnes présentes et gardez une distance de 2 mètres.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter