Dès que l'hiver tire à sa fin et laisse place au printemps, les gens qui ne se plaisent plus dans leur appartement ou se doivent absolument de déménager commencent activement à rechercher leur prochain nid. En cette période de crise, les déménagements au Québec risquent d'être plus complexes qu'à l'habitude et la Sûreté du Québec (SQ) vient de partager certaines consignes à prendre en considération. 

En mars dernier, le gouvernement Legault a lui aussi partagé certains avertissements par rapport aux visites de logement, invitant les gens à les éviter pour quelques semaines, soit jusqu'au 13 avril.

Si tu dois absolument déménager, certaines précautions doivent évidemment être prises en compte et tu devrais peut-être commencer ta planification en les gardant en tête.

Cette période est déjà un casse-tête pour plusieurs, pas besoin d'ajouter des éléments de stress supplémentaires!

Tout d'abord, la SQ indique d'éviter tout déménagement non essentiel et, dans le cas contraire, de faire appel à un déménageur professionnel.

Ce service fait d'ailleurs partie de ceux classés comme essentiels par les autorités gouvernementales du Québec.

De plus, les déménageurs ont reçu des recommandations de la part de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) « afin de prévenir les risques de [propagation] de la COVID-19 », est-il indiqué sur le site du gouvernement

Si tu ne peux pas faire appel à ce genre de service, la SQ propose de privilégier son entourage direct, soit les « proches qui habitent dans la même résidence que [toi] ou à proximité ».

De plus, si un point de contrôle doit être passé pour te rendre à ton nouveau chez toi, il faut garder en tête que tu devras prouver que ton déplacement est essentiel. 

Les règles de distanciation sociale s'appliquent aussi aux déménagements.

Donc, tu devras faire tout ton possible pour limiter le nombre de personnes qui t'aident et conserver une distance de deux mètres entre chacun.

« Ça veut aussi dire qu'une fois le déménagement fait, chacun rentre chez soi, sans s'attarder », insiste la Sûreté du Québec.

Des entreprises de déménagement, comme le Clan Panneton, ont d'ailleurs mis à jour leurs politiques en ces temps de crise.

Cette dernière invite ses clients à « garder une distance de 1 à 2 mètres des déménageurs, de répondre avec honnêteté aux questions des répartiteurs lors de la confirmation de [son] déménagement la veille et de [les] informer de toute situation particulière (voyage, symptômes grippaux etc.) ».

Certains facteurs seront donc déterminants pour ceux qui doivent changer d'adresse.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications