Cette fin de semaine, une vidéo est devenue complètement virale au Québec alors qu'une Montréalaise a été témoin d'une scène assez inusitée dans le quartier Villeray. Un alligator a été filmé en train de se promener bien pénard sur la rue Jarry ce dimanche. Cette histoire a fait les manchettes et était partout sur Internet. L'animal a même inspiré un artiste et une entreprise locale qui vient tout juste de sortir un nouveau chandail à l'effigie de l'alligator de Villeray. 

Si tu viens tout juste d'atterrir à Montréal et que tu n'es pas au courant de cette épopée rocambolesque de la fin de semaine dernière, laisse-moi te raconter ce qui s'est passé. 

Des employés d'une compagnie d'animaux exotiques auraient stationné leur fourgonnette pour aller prendre une bouchée. Cependant, la porte automatique ne se serait pas fermée et Aly l'alligator aurait profité de l'occasion pour aller se dégourdir les jambes. 

La vidéo de cet événement a été partagée plus de 13 000 fois et a récolté des milliers de mentions « j'aime », seulement sur Facebook. 

Les réactions étaient très nombreuses sur les réseaux sociaux. 

Cette péripétie a tellement fait jaser que la marque de chandails Mercerie Roger, bien connue pour ses collections inspirées de l'actualité québécoise, a même sorti une nouvelle création à ce propos, qui est déjà bien populaire. 

Cette illustration assez comique qui rappelle le logo Lacoste est une oeuvre de l'artiste Julien Cayla-Irigoyen. 

Il est disponible en coupe pour hommes et pour femmes et il est vendu au prix de 29 $ plus taxes. 

Mercerie Rogers est la compagnie derrière le chandail « égérie sulfureuse de la gauche déjantée et féministe » qui a été créé pour rappeler ce que Denise Bombardier a écrit à propos de Catherine Dorion après l'histoire du coton ouaté.

Une chose est sûre, c'est que l'alligator de Villeray aura certainement marqué l'année 2019 au Québec. D'ailleurs, plusieurs espèrent le voir dans le prochain Bye Bye.

 

Chandail Alligator de Villeray

Prix en vente : 29 $

Pourquoi tu dois l'avoir : Pour te rappeler et garder un vestige assez cocasse de cette histoire qui a fait bien rire les Montréalais. En plus, ça fait un cadeau de Noël parfait pour un échange. 


 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter