Il peut arriver parfois de faire face à face à une ou deux mouches ou de voir un cheveu dans ta soupe, lors d’une visite d’un restaurant. Mais ce qui se passe en cuisine reste un monde inconnu pour la clientèle de ces établissements-là. Imagine que tu tombes sur une couple de petits rongeurs en train de gambader dans le coin de la salle à manger, ce ne serait pas une belle surprise. Il y a d'ailleurs plusieurs restaurants à Laval qui ont reçu des amendes d'insalubrité émises par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). 

Qu’il s’agisse d’un restaurant à déjeuner à Montréal ou un resto-pub à Québec, aucun propriétaire n’est à l’abri de ces amendes qui, parfois, peuvent être assez salées. À Laval, en date d’aujourd’hui, 72 établissements avaient reçu des constats d’infractions de la part du MAPAQ. En tout, il s’agit d’une somme totale des amendes de 54 250 $.

Voici 12 restaurants de Laval qui ont reçu les amendes les plus salées en 2019.

RESTAURANT MIKES  

(2995, boul. Dagenais O.)

Total des amendes : 2 500 $  

Le restaurant a reçu trois infractions différentes.  

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les matériaux servant à la préparation, à l’entreposage et au service des produits n’étaient pas propres. » (250 $)  

« Étant exploitant d’un lieu où les surfaces de l’équipement qui entrent en contact direct avec les produits n’étaient pas exemptes de particules détachables, d’aspérités ou de fissures. » (250 $)  

« [Le restaurateur] a exploité un établissement où l’on prépare, entrepose, détient des produits en vue de la vente ou de la fourniture de service moyennant rémunération, sans y maintenir les lieux, les locaux, et le matériel propre(s) (état généralisé). » (2 000 $)

RESTAURANT MIKES

(1630 boul. Saint-Martin O.)

Total des amendes : 1 250 $

Une seule infraction et une récidive sont au dossier.

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les matériaux servant à la préparation, à l’entreposage et au service des produits n’étaient pas propres. » (500 $ et 750 $)

L’ACADÉMIE XP

Total des amendes : 1 000 $

Deux amandes de 500 $ sont au dossier. Toutes les deux sont des récidives. 

« Étant exploitant d’un lieu où les surfaces de l’équipement qui entrent en contact direct avec les produits n’étaient pas exemptes de particules détachables, d’aspérités ou de fissures. »

« [Le restaurateur] a exploité un lieu qui ne dispose pas d’un appareil distributeur de savon liquide ou en poudre. »

COQ-O-BEC CONCORDE

Total des amendes : 1 000 $

Deux contraventions, dont une récidive vise cet établissement.

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les ustensiles servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres (récidive). » (750 $)

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les matériaux servant à la préparation, à l’entreposage et au service des produits n’étaient pas propres. » (250 $)

RESTAURANT CHEZ LIEN

Total des amendes : 1 500 $

Deux infractions similaires sont au dossier.

« À titre d’exploitant d’un établissement où l’on prépare des produits, n’a pas empêché que leur entreposage ou l’exécution de toute autre opération soient susceptibles d’affecter la salubrité des produits. » (750 $)

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les matériaux servant à la préparation, à l’entreposage et au service des produits n’étaient pas propres. » (750 $)

LA MAISON PÉKIN

Total des amendes : 4 000 $

Ce sont trois infractions qui se cachent derrière de 4 000 $.

« [Le restaurateur] a exploité un établissement où l’on prépare, entrepose, détient des produits en vue de la vente ou de la fourniture de service moyennant rémunération, sans y maintenir les lieux, les locaux, et le matériel propre(s) (état généralisé). » (3 000 $)

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les ustensiles servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres (récidive). » (750 $)

« [L’employé] a détenu un produit altérable à la chaleur sans le refroidir sans retard ou sans le maintenir constamment à une température interne et ambiante ne dépassant pas 4 °C jusqu’à sa livraison au consommateur. » (250 $)

LOUIS & JACOB

Total des amendes : 3 500 $

Le MAPAQ a remis trois infractions au restaurant.

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les matériaux servant à la préparation, à l’entreposage et au service des produits n’étaient pas propres.  (récidive) » (750 $)

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les ustensiles servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres (récidive). »

« À titre d’exploitant d’un établissement où l’on prépare des produits, n’a pas empêché que leur entreposage ou l’exécution de toute autre opération soient susceptibles d’affecter la salubrité des produits. » (2000 $)

 

OUSIA CUISINE GRECQUE

 Total des amendes : 1 500 $

« [L’employé] a détenu un produit altérable à la chaleur sans le refroidir sans retard ou sans le maintenir constamment à une température interne et ambiante ne dépassant pas 4 °C jusqu’à sa livraison au consommateur. » (750 $)

« [Le restaurateur] a exploité un lieu qui n’était pas exempt de toute espèce d’animaux y compris les rongeurs et les insectes ou de leurs excréments (récidive). » (750 $)

BASHA

(1040 boul. des Laurentides)

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les ustensiles servant à la préparation et à l’entreposage des produits n’étaient pas propres (récidive). » (750 $)

« [Le restaurateur] a exploité un établissement dont les lieux, les équipements et les matériaux servant à la préparation, à l’entreposage et au service des produits n’étaient pas propres. » (750 $)

« [L’employé] a détenu un produit altérable à la chaleur sans le refroidir sans retard ou sans le maintenir constamment à une température interne et ambiante ne dépassant pas 4 °C jusqu’à sa livraison au consommateur. » (250 $)

PIZZERIA DA TONY

Total des amendes : 2 000 $

Une seule infraction vise l’établissement.

« [Le restaurateur] a exploité un établissement où l’on prépare, entrepose ou détient des produits en vue de la vente ou de la fourniture de services moyennant rémunération, sans y maintenir les lieux, les locaux et le matériel propre(s) (etat generalise). »

CARREFOUR LAVAL SHANGHAI 360

Total des amendes : 3 750 $

« À titre d’exploitant d’un établissement où l’on prépare et conditionne des produits en vue de la vente, n’a pas empêché que l’exécution des opérations de préparation et de conditionnement des produits soit susceptible d’affecter la salubrité des produits. » (3 000 $)

« [Le restaurateur] a détenu en vue de la vente, un produit altérable à la chaleur sans le maintenir constamment à une température interne et ambiante ne dépassant pas 4 °C jusqu’à sa livraison au consommateur (récidive) » (750 $)

CHEZ GÉRARD

(110, boul. De la Concorde)

Total des amendes : 1 000 $

« [Le restaurateur] a négligé ou refusé d’obéir à une personne autorisée dans l’exercice de ses fonctions. »


Il y a des histoires partout! Si tu as un scoop à partager, envoie-nous un message, une vidéo ou une photo à @Narcityquebec sur Instagram ou Facebook.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter