Les citoyens demandent de plus en plus aux constructeurs automobiles et aux compagnies de transport des moyens de voyager de manière plus écologique. C'est dans ce cadre que la Société de transport de Laval (STL) a dévoilé son premier autobus électrique urbain.

L'autobus de 40 pieds de long aura une autonomie de 250 km. Il évitera l’émission de 70 à 80 tonnes de gaz à effet de serre (GES) par année. Il servira à tester et à valider la première ligne d'autobus 100% électrique à recharge lente au Québec qui sera déployée dès l'été 2020.

« Cet engin avant-gardiste contribuera, d’une part, à améliorer l’environnement et, d’autre part, à rendre l’expérience des usagers plus agréable étant donné qu’il est silencieux. L’autobus électrique s’inscrit clairement dans nos visées d’avenir! », a soutenu le maire de Laval, M. Marc Demers, dans un communiqué.

Quelques 10 autobus seront déployés sur cette ligne dès l'an prochain pour un total de  43,5 M$. Bonne nouvelle pour les Montréalais, la Société de transport de Montréal (STM) s’est jointe à l’appel d’offres pour en commander 30 autres.

 

Ces autobus électriques offriront une meilleure expérience aux usagers, car la conduite y est plus douce et plus silencieuse. Les autobus seront rechargés la nuit au garage. C’est l’entreprise canadienne New Flyer Industries Canada ULC qui fabriquera les 10 autobus électriques pour la STL. De plus, l’absence de moteur, de transmission et d’échappement permettra d’économiser entre 15 % à 20 % des coûts d’entretien à la STL.

L'acquisition des ces 10 premiers véhicules se fera en partenariat entre les deux paliers de gouvernement. Le gouvernement du Canada versera un montant de 6,8 millions de dollars, tandis que celui du Québec accordera une aide financière de 2,8 millions de dollars.

La STL prévoit que son parc d'autobus sera entièrement électrique entre 2035 et 2040.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications