Circuler sur les routes du Québec n'est pas si évident, particulièrement avec les hivers ardus et en montagnes russes qui frappent la province. En effet, les conditions routières ainsi que les habitudes dangereuses des conducteurs peuvent parfois mener à de malheureux incidents. Malgré tout, en 2019, le nombre d'accidents mortels a été le plus bas jamais enregistré au Québec. 

La Sûreté du Québec (SQ) dévoilait ce jeudi son bilan routier de la dernière année et celui-ci est le meilleur de la décennie. 

Bien qu'il y ait encore beaucoup de travail à faire pour assurer une sécurité absolue sur le réseau routier, la diminution constante des accidents graves est un signe encourageant pour les autorités et pour les automobilistes.

En 2018, 252 décès ont été enregistrés sur les routes québécoises. En 2019, ce chiffre est descendu à 232, du jamais vu.

Cette tendance, selon les données récoltées par la SQ, n'est pas nouvelle. 

En fait, depuis 2010, le nombre de collisions mortelles sur le réseau routier est en décroissance, et ce, malgré l'augmentation constante du nombre de véhicules dans la province.   

En 2010, on dénombrait pas moins de 340 victimes, soit 108 de plus que dans le dernier bilan.  

Malgré ces résultats positifs dans la dernière décennie, les autorités souhaitent toujours mettre de l'avant les comportements préoccupants et dangereux de certains usagers de la route.

De ceux-ci, les plus importants sont la vitesse excessive, l'alcool et la drogue au volant, la distraction au volant et le port de la ceinture de sécurité.

La plus importante cause d'accidents sur le territoire reste la vitesse excessive. Près de 30 % des cas d'accidents mortels y sont reliés.

De la même manière, l'alcool et la drogue au volant sont passés du troisième au deuxième rang des causes principales. 10 % des décès sur la route y sont reliés.

La distraction au volant, de son côté, aurait causé 17 collisions mortelles en 2019, soit 8 % de ces dernières.

Concernant le port de la ceinture, 25 personnes sont décédées en 2019, tout simplement parce qu'elles n'étaient pas attachées.

La Sûreté du Québec rappelle que la sécurité routière ne relève pas seulement des policiers, mais bien de tous les usagers de la route. Les comportements doivent changer afin de continuer sur cette voie et de rendre les routes du Québec encore plus sécuritaires.


Il y a des histoires partout! Si tu as un scoop à partager, envoie-nous un message, une vidéo ou une photo à @Narcityquebec sur Instagram ou Facebook.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter