L'arrivée du temps des Fêtes est toujours suivie de breuvages et mets hyper festifs. Alors que certains y vont avec des classiques comme les cafés des Fêtes de Starbucks, certains osent avec l'alcool, comme Captain Morgan avec son rhum épicé au pain d'épices. Lors des différents tests de menu de tout ce qui pouvait goûter Noël (on se sacrifie pour la cause), on est tombé sur un produit montréalais qui ne nous a pas laissés indifférents: le nouveau lot 21 du rhum québécois rose, le Sainte-Marie. 

En fait, le Sainte-Marie est un rhum épicé qui existe depuis quelques années, et qui a revu sa formule pour sortir une nouvelle « batch » encore plus colorée et goûteuse en novembre 2019. 

Bien qu'il puisse être consommé à l'année, il se démarque  dans le temps des Fêtes grâce à ses arômes de canneberge et même de mélasse. Mais, disons-le : c'est sa nouvelle couleur rose bonbon qui a retenu notre attention. 

Après avoir essayé un rhum au pain d'épices, un lait de poule végane, et même des poutines aux canneberges, les attentes étaient hautes.  

Lorsqu'on sent la boisson rose bonbon, on pourrait croire qu'elle est au sirop d'érable puisqu'elle a une odeur très sucrée.

En fait, le Sainte-Marie diffère pas mal des autres rhums épicés, et pas seulement par sa couleur. Contrairement aux rhums épicés et ambrés de marques populaires qui goûtent le fût de chêne, la vanille, la cannelle ou même la cardamome, celui-ci a un goût très présent de mélasse du Guatemala. On retrouve également l’anis étoilée, le poivre du Sichuan, le piment de la Jamaïque, le cantaloup du Québec, et la canneberge.

Qu'en a-t-on pensé?

Chez mes collègues, les avis sont partagés. Alors qu'une de nos testeuse l'a savouré sur glace, l'autre n'a pas aimé le mélange de saveurs très présents et assez inhabituel. Elle trouve le tout trop goûteux pour un simple « on the rocks ». 

En fait, après avoir goûté l'arôme de mélasse et le piment assez présents, on retrouve le cantaloup qui ajoute une belle douceur, avant de goûter l'anis étoilé. 

Pour ma part, c'est ce dernier arôme en bouche qui me pousse à consommer cet alcool en cocktail, alors qu'un simple mélange avec du soda (ou du 7 Up pour ceux qui aiment ça très sucré) et l'ajout d'un zeste d'orange coupe ces notes plus subtiles. 

Si tu veux mon avis, le punch de couleur épatant et l'achat local valent définitivement la peine que tu fasses la découverte de ce produit. 

Pour toutes les infos et points de vente, c'est ici.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.


Il y a des histoires partout! Si tu as un scoop à partager, envoie-nous un message, une vidéo ou une photo à @Narcityquebec sur Instagram ou Facebook.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter