L'annonce d'une importante fuite de données chez Desjardins, qui a affecté 2,9 millions de membres de la caisse, a été le sujet de l'heure pendant les dernières semaines. Un employé malveillant de Lévis, et qui a été congédié depuis, aurait été au coeur de la crise et aurait revendu les informations des membres sur le dark web.

Depuis, les personnes touchées ont reçu jusqu'à maintenant un avis par la poste les mettant au courant de la situation. Cependant, on apprend aujourd'hui que cette crise de vol de données a coûté 70 M$ à Desjardins jusqu'à maintenant.

Suite à la fuite de renseignements personnels, les charges et provisions liées à la mise en place des protections pour les  membres, soit le service de surveillance du crédit et la Protection membres Desjardins, ont été comptabilisées au deuxième trimestre de 2019 et totalisent 70 millions de dollars, selon un communiqué de Desjardins.

En effet, le 15 juillet dernier, le Mouvement a annoncé que ses membres auraient droit à une protection en matière de vol d'identités. Les actifs et les transactions des membres seront désormais protégés. Et si une transaction frauduleuse advenait, les membres seront remboursés, notamment.

« Je tiens à rassurer nos membres au sujet de la fuite de renseignements personnels. Leur coopérative les protège en leur offrant à tous la Protection membres Desjardins en cas de vol d'identité. », a déclaré le président et chef de la direction, Guy Cormier.

 

En plus d'avoir avancé ce nombre en dépenses concernant le vol de données, Desjardins a annoncé ses résultats pour le deuxième trimestre de 2019. La caisse a enregistré des excédents de 692 millions de dollars. C'est une hausse de 15 millions de dollars par rapport au même trimestre de 2018.

Quelques 112 M$ retourneront aux membres et à la collectivité, notamment par des ristournes, des bourses d'études et en Avantages membre Desjardins.

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter