Le premier ministre Justin Trudeau était de retour devant les journalistes pour faire le point sur l’évolution de la COVID-19 au pays, ce mardi. Son gouvernement investira deux milliards de dollars dans la fabrication et l’achat de tests de dépistage, de respirateurs et d’équipement de protection personnelle. Une compagnie québécoise a d'ailleurs été signée pour remplir ce mandat. 

Lors de son point de presse quotidien devant sa résidence de Rideau Cottage, à Ottawa, Justin Trudeau a annoncé cet investissement en précisant qu'Ottawa a conclu des contrats d’approvisionnement avec trois entreprises canadiennes, dont la Québécoise Medicom.      

Située à Montréal, Medicom est reconnue à l'international dans la fabrication et la distribution de produits préventifs à usage unique et de haute qualité pour le contrôle des infections dans le domaine médical, dentaire, industriel, vétérinaire, de laboratoire et de santé et beauté.

Cette dernière fabriquera des masques N95 pour le compte du gouvernement. Le premier ministre s'attend à une importante livraison de matériel médical au cours des prochains jours.      

Le premier ministre Trudeau reconnaît que le monde, dans son ensemble, essaie de mettre la main sur un nombre limité d'équipements médicaux.

« C'est pourquoi il faut se mettre à l'ouvrage, dit-il. On travaille avec toutes les provinces pour s'assurer que les équipements vont être là pour ceux qui en ont besoin», ajoute-t-il.

Son principal souhait est que le Canada soit autonome et qu'il ne dépende pas des autres nations « pour répondre à nos besoins ».

Est-ce que le Canada pourrait faire face à une pénurie d'équipements médicaux imminente?

« On est dans un moment où nous devons être prêts à toute éventualité », a affirmé le premier ministre Trudeau. On travaille jour et nuit afin de s'assurer que nous puissions recevoir le matériel nécessaire et accélérer la production de notre propre matériel pour qu'on puisse s'occuper de nos propres besoins. »

L'entreprise Medicom engage actuellement. Selon le site Web Indeed, quelques postes sont à combler. Si tu réponds aux critères, ose appliquer et va sauver le monde.

- Spécialiste principal des transports et des douanes

- Spécialiste des comptes recevables

- Responsable principal, conformité et projets spéciaux

- Gestionnaire du marketing commercial 

- Trois artistes graphiques

Narcity a contacté Medicom afin de savoir si d'autres postes allaient être à combler avec cette augmentation de production. Cet article sera mis à jour dès qu'on a une réponse. 

Le 20 mars dernier, Ottawa a demandé aux usines canadiennes de transformer leurs chaînes de production pour répondre aux besoins actuels en ces temps de pandémie.

Au total, ce sont près de 3 000 entreprises qui se sont portées volontaire pour aider à la fabrication d'équipements médicaux.

Parmi celles-ci, nous retrouvons même le détaillant américain de jouets Toys “R” Us. L'usine fournira des moniteurs pour bébés afin de faciliter les communications entre le personnel médical et les patients en confinement, a signalé le premier ministre.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications