Les habitants de Gatineau pourront profiter dès jeudi des mêmes privilèges que les autres Québécois concernant l’heure d’ouverture des bars. Pendant neuf mois, un projet pilote sera mené pour voir quelles seront les conséquences d’une fermeture des bars à 3h du matin plutôt qu’à 2h.

Des résidents s’inquiètent d’un tel projet, rappelant les incidents survenus dans les années 80 et 90 lors desquels les heures d’ouverture des bars de l’ancienne Ville de Hull avaient été réduites. Plusieurs incidents seraient survenus sur la Promenade du Portage, alors que des Ontariens traversaient les ponts et allaient au Québec terminer leur soirée après la fermeture de leurs bars à 1h.

Plusieurs des résidents du secteur touché se trouvaient au conseil municipal mardi lors de l’annonce de ce projet, selon Le Droit.

Ils ont rappelé que depuis 1997 la Ville pouvait décider des heures d’ouverture de ses établissements et que le conseiller du quartier qui a proposé le projet, Cédric Tessier, ne prenait pas en compte les résidents qui devront vivre avec les conséquences d’une telle décision.

Le conseiller a tenu à ajouter, toujours selon Le Droit, que si « le chaos annoncé par certains » se produisait, ce serait la fin de l’expérience. Il y aura également plus de policiers sur le terrain, qui pourront analyser le projet avec la ville dans neuf mois.

La Ville de Gatineau avait tenu une consultation publique en ligne pendant un mois et demi entre décembre 2018 et janvier 2019 pour tenter de connaitre l’opinion des citoyens « concernant une possible modification à la règlementation, qui permettrait aux établissements du secteur de Hull d'exploiter leur permis d'alcool jusqu'à 3 h comme le permet la législation du Québec », peut-on lire sur le site de la ville de Gatineau.

Quelques 3 220 personnes ont répondu à cette consultation, 80% d’entre elles habitant à Hull et Gatineau. La moitié des répondants s’étaient dit « très favorables » à la prolongation des heures d’ouverture, contre 28% qui étaient « très défavorables » à cette idée.

Après ces neuf mois d’essai, l’heure de fermeture des établissements sera ramenée à 2h, ce qui permettra d’effectuer les analyses nécessaires.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter