Alors que plusieurs mesures sanitaires mises en place pour protéger les Québécois et endiguer la COVID-19 se sont vu être prolongées, le gouvernement du Québec demande l’annulation des festivals, des événements publics sportifs et culturels jusqu’au 31 août 2020.

C’est ce qu’ont annoncé via un communiqué conjoint la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy et la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest.

Cette demande a été faite considérant l’évolution de la situation de la COVID-19 au Québec, alors que la distanciation sociale de deux mètres est plus que nécessaire.

« C’est donc dans une perspective de protection de la santé publique qu’il est jugé préférable d’annuler les festivals et autres rassemblements culturels et sportifs, intérieurs et extérieurs, pour la période estivale », peut-on lire dans le communiqué. 

 

« Le gouvernement du Québec a dû prendre une décision difficile, mais nécessaire. Nous sommes conscients des impacts que cela représente pour les organisateurs, et nous les remercions de leur contribution à l’effort collectif, a affirmé la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

Pour sa part, la ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy ajoute que cette mesure a comme “seul et unique but” de sauver des vies […] Nous allons travailler ensemble à relancer cette culture québécoise. »

Cette directive concerne autant les événements intérieurs qu’extérieurs, et ce, pour toute la durée de la période estivale.

Depuis les dernières semaines, plusieurs événements d’envergure internationale se sont vu être obligés d’être annulés ou reportés, comme les Francopholies, le Festival international de Jazz de Montréal ou même le Festiva Juste pour rire.

Le dernier festival à être tombé est le Festival d’été de Québec.

« Nous serons là pour préparer une relance forte afin de faire rayonner le Québec et ses festivités, aussitôt que possible », a déclaré par communiqué la ministre déléguée à l’Éducation.

Pour pallier l’impact de la pandémie, le gouvernement du Québec prévoit et explore diverses formes d’accompagnement et de soutien aux festivals et aux événements qu’il finance par le biais de ses ministères et de leurs programmes.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter