Sans surprise, les services incendies municipaux s'intègrent à la liste des services essentiels. Et pour être bien certain de garder nos pompiers en santé pendant la crise sanitaire actuelle, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs interdit, depuis ce jeudi 16 avril, les feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité. Pour l'instant, cette restriction ne concerne que l'Estrie et la Montérégie.

Rassure-toi, si tu habites en ville et que tu possèdes un foyer extérieur muni d'un pare-étincelle, tu peux continuer de te prélasser dans ta cour, à la chaleur d'un bon feu de camp. Et cette affirmation est tout aussi valable si tu es confiné dans ton chalet ou en forêt.

Cette annonce s'adresse plutôt aux citoyens qui, au printemps, en profitent pour effectuer du brûlage de rebuts sur leur terrain, comme des feuilles mortes et des branches, par exemple.

Selon Stéphane Caron, coordonnateur à la prévention et aux communications de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), « il y a à peu près 150 feux de forêt qui sont causés par des brûlages de rebuts ou des brûlages de nettoyage de terrain. Et ce sont tous des feux qui pourraient être évités très, très facilement. »

En situation de pandémie, si des pompiers étaient dépêchés sur les lieux de tels incendies évitables, ils multiplient les risques d'être en contact avec des personnes infectées par la COVID-19 et courent ensuite le danger de devenir inaptes à travailler.

Et la société ne peut évidemment pas se passer de ces travailleurs essentiels que représentent les pompiers en ce temps de crise.

Les nouvelles mesures resteront en place tant et aussi longtemps que la pandémie sévira au Québec.

La raison évoquée pour circonscrire la restriction à l'Estrie et à la Montégérie pour l'instant est bien simple. Le couvert de neige, toujours bien présent dans plusieurs régions québécoises, réduit fortement les risques d'incendie liés aux feux à ciel ouvert.

Mais reste à l'affût, car d'autres régions s'ajouteront prochainement à la liste, suivant la fonte des neiges.

Et sache que si tu contreviens à ces nouvelles règles temporaires, tu pourrais le payer très cher. Selon la gravité de la situation, tu encours une amende de 50 $ à 50 000 $.

C'est donc un excellent moment pour faire l'acquisition d'un pare-étincelle et pour jeter tes feuilles mortes dans la poubelle.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter