Ce mardi 5 mai, François Legault et ses collègues ont annoncé lors de leur conférence de presse quotidienne que les personnes âgées auraient désormais le droit de sortir. Suite à cela, pendant la période de questions, le Dr Arruda s'est aussi fait demander si un petit rassemblement entre amis, par exemple, est permis si la distanciation de deux mètres est respectée et sa réponse était attendue de tous. 

« Est-ce que moi, samedi après-midi, je peux inviter des amis dans ma cour si on garde nos chaises à deux mètres? », a demandé un journaliste du Soleil à Horacio Arruda.

La réponse du directeur national de santé publique a été tout de même vague et il a finalement terminé celle-ci de manière directe.

« Ça va venir, décourageons-nous pas. »

Lui-même a avoué qu'il est « le premier à avoir envie de faire un BBQ à l'extérieur à deux mètres de distance ». 

Par contre, la situation est plus complexe.

« On veut y aller par étapes, on veut éviter les rassemblements. [...] Laissez-nous le temps d'évaluer les effets de ce qu'on met en place. En ce moment, là, je vais vous demander encore d'être un peu patients », a indiqué M. Arruda.

Ces propos ont donné une lueur d'espoir à certains Québécois, mais d'autres ont trouvé que cela semait la confusion. 

L'animatrice Pénélope McQuade a d'ailleurs fait valoir son incertitude face à la situation sur Twitter.

Elle a partagé un extrait d'un communiqué émis par le SPVM le 2 mai dernier, indiquant qu'elle est très confuse.

Selon les informations qui se retrouvent sur celui-ci, « le décret fait référence à un rassemblement dans une résidence privée et non à un rassemblement dans une cour arrière ou à l'avant d'une résidence privée. »

Donc, si des gens se retrouvent ensemble sur un terrain privé et respectent les règles de distanciation physique, ils ne commettent pas d'infraction face à la Loi sur la santé publique

À noter que les gens qui habitent dans la même résidence n'ont pas à respecter les deux mètres de séparation.

Narcity Québec a contacté le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour confirmer ces informations et avoir l'heure juste.

Celles-ci sont véridiques, mais il faut toujours garder en tête qu'il est primordial de respecter la distanciation physique et qu'un rassemblement, à l'heure actuelle, ce n'est peut-être pas la meilleure idée, indique le SPVM. 

Malgré que le plan de déconfinement se mette en place graduellement, la situation n'est pas la même à travers la province.

En début de semaine, le gouvernement Legault a annoncé repousser la date de réouverture des commerces à Montréal au 18 mai prochain.

Celle-ci était prévue pour lundi prochain, soit le 11 mai. 

La Ville de Montréal elle-même a bien accueilli la nouvelle, alors que la courbe épidémiologique ne s'est pas encore aplatie dans la métropole et que le nombre de cas continue d'augmenter. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter