Les mesures de confinement instaurées au Québec pour limiter la propagation de la COVID-19 ont bousculé nos habitudes de vie, à commencer par nos façons de faire l'épicerie. Beaucoup de personnes se tournent maintenant vers les commandes en ligne pour faire le plein de nourriture. À un point tel que les sites web de Metro et IGA ont éprouvé des difficultés à soutenir la demande.

Depuis ce mercredi, 18 mars, les sites des épiciers Metro et IGA connaissent tous deux des problèmes en raison du fort volume de personnes faisant des commandes en ligne.

Les utilisateurs qui se connectent sur le site ont expérimenté des bogues et une lenteur excessive des chargements de page. Dans les pires des cas, un message d'erreur est carrément apparu.

D'après La Presse, l'application mobile d'IGA éprouve aussi des problèmes.

Les commandes en ligne sont de plus en plus populaires, d'autant plus que Metro et IGA ont tous deux annoncé la réduction des heures d'ouverture de leurs magasins.

Sur la page d'accueil du site de Metro, un avertissement indique qu'« en raison d'un volume de visites très élevé, il est possible que vous éprouviez des lenteurs sur le site ou des périodes d’indisponibilité. »

On indique aussi que les quantités maximales pouvant être commandées ont été limitées pour certains items.

Contacté par Narcity, Metro a affirmé que son volume de commandes est en constante croissance et qu'il s'ajustait à la situation. « Notre site a été temporairement indisponible afin d’augmenter nos capacités de site web », a précisé la chef des communications de l'entreprise, Geneviève Grégoire.

Sur le site d'IGA, un message indique seulement que les délais de livraison et la disponibilité des plages horaires sont affectés par le volume de commandes.

Aucune précision n'est faite par rapport à l'accessibilité du site web.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs clients ont exprimé leur frustration face aux problèmes rencontrés pour commander en ligne.

Une utilisatrice a rappelé que « si on veut que les gens restent chez eux, il faudra mettre les moyens pour assurer la livraison à domicile. »

Il semble que faire son épicerie soit devenu une véritable épreuve de combattant.

Que tu t'armes de patience pour la commande en ligne ou que tu t'aventures en magasin, lâche pas la patate!

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications