Afin de remonter le moral et soutenir les Canadiens dans leur bataille contre la pandémie, les Snowbirds des Forces armées canadiennes ont entamé, la fin de semaine dernière, une tournée où ils survolent l'entièreté du Canada, d'est en ouest. 

« En menant l’opération Inspiration, nous voulons saluer les travailleurs de première ligne en santé, les premiers intervenants et les travailleurs essentiels, mais aussi tous les Canadiens qui participent aux mesures pour freiner la propagation de la COVID-19 », indique le commandant Mike French dans un communiqué

Les impressionnants avions des Snowbirds sont connus pour leurs spectacles aériens, où les pilotes s'en donnent à coeur joie avec des acrobaties plus spectaculaires les unes que les autres.

Les neuf appareils ont entamé leur traversée pancanadienne du côté de la Nouvelle-Écosse et termineront celle-ci en Colombie-Britannique.

Ce mercredi, en après-midi, c'est au tour du Québec de recevoir leur visite.

Ils ont décollé de Moncton à 11 h 47, peut-on lire via leur compte Twitter, et se dirigeront vers Charlo, puis au Québec, à Rimouski.

De là, ils longeront le fleuve Saint-Laurent jusqu'à Rivière-du-Loup, où ils se dirigeront ensuite vers le nord, pour finalement atterrir au Saguenay—Lac-Saint-Jean au milieu de l'après-midi. 

Les itinéraires de vol sont publiés chaque jour sur les comptes Twitter et Facebook des Snowbirds. 

« D'ailleurs, les horaires sont approximatifs et soumis aux conditions météorologiques », mentionne l'association.

Les avions décolleront donc du Saguenay ce jeudi pour poursuivre leur périple vers l'ouest. L'horaire et les destinations seront publiées en temps et lieu.

L'organisation militaire rappelle aux Canadiennes et aux Canadiens de bien respecter les consignes sanitaires et les invite « à assister aux défilés aériens dans le confort de leur foyer et à éviter de se déplacer pour voir les défilés ».

Les Forces canadiennes viendront également en aide aux Québécois dans leur lutte contre la COVID-19 en déployant des Rangers dans certaines communautés plus à risque.

Le 19 avril dernier, Justin Trudeau a annoncé que les communautés NEW-tash-kwan, Eh-KWAN-eh-chit, au Nunavik et sur la Basse-Côte-Nord recevraient l'appui de l'armée, en plus des CHSLD de la province.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications