Depuis ce vendredi 22 mai, les rassemblements extérieurs de dix personnes ou moins sont permis au Québec, moyennant une distanciation physique de deux mètres. Le Service de police de la Ville de Mont-Tremblant (SPVMT) a dû intervenir la semaine dernière afin de mettre fin à un gros party où de nombreuses personnes fêtaient un anniversaire et ne respectaient pas les règles des autorités publiques.

Le tout s'est produit mercredi dernier, soit le 20 mai, tout près du Centre de villégiature Tremblant, a indiqué l'agent Éric Cadotte par voie de communiqué, en ce 25 mai. 

Un appel a été logé auprès du 911 aux alentours de 17 h 00.

Les convives présents à l'événement auraient fait les choses en grand, alors qu'un « écran géant, DJ, ballons, banderoles et musique excessive étaient au rendez-vous ».

Ces convives provenaient de plusieurs endroits différents. En effet, on y retrouvait des Montréalais, des Ottaviens et même des gens d'aussi loin que New York.

Ceux-ci « entraient et sortaient de la résidence à leur guise », mentionne le service de police.

De plus la distanciation sociale de deux mètres y était plutôt difficile, voire impossible à respecter.

Jusqu'à maintenant, un total de douze rapports d'infraction générale ont été rédigés pour « avoir désobéi à l’ordre de la Direction de la santé publique de ne pas se rassembler. »

Rappelons que ces rapports peuvent mener à des contraventions se situant entre 1 000 $ et 6 000 $, selon la gravité et la récidive, s'il y a lieu.

Le Service de police de la Ville de Mont-Tremblant a également profité de l'occasion pour rappeler aux citoyens certaines règles par rapport aux rassemblements extérieurs.

Un maximum de dix personnes y est accepté. 

De plus, les deux mètres de distanciation physique entre les personnes provenant de ménages différents doivent être maintenus.

*Photo de couverture utilisée à titre indicatif seulement.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter