En 2012, la Sûreté du Québec a mis en place une stratégie provinciale en matière de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants. Depuis, cette équipe spécialisée en cybercriminalité a procédé à plus de 600 arrestations en lien avec de la pornographie juvénile. Cette année, l'histoire de Carlos Desjardins, la « célébrité » d'internet de 20 ans a justement fait les manchettes alors qu'il a été arrêté et fait face à une trentaine de chefs d'accusation reliés à la pornographie juvénile. 

À lire aussi: Carlos Desjardins fait face à 14 nouveaux chefs d’accusation et reste derrière les barreaux

La lutte contre l'exploitation sexuelle des mineurs se poursuit au Québec et on apprend aujourd'hui que les enquêteurs de la Sûreté du Québec, en collaboration avec le Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM), ont procédé à l'arrestation de 11 individus, dans plusieurs régions de la province, en lien avec de la pornographie juvénile. 

La Sûreté du Québec mentionne que rien ne porte à croire que les 11 suspects hommes aient un lien entre eux. Cependant, « c'est la découverte d'un fichier dans une enquête antérieure qui a permis d’amorcer des recherches », indique la SQ dans un communiqué.

Voici la liste, qui a été envoyée par la SQ, des suspects qui ont été arrêtés lors de cette opération. Ceux-ci ont comparu devant le juge entre le 2 et le 4 avril dernier:

  • Christian Dorion, 57 ans, Farnham
  • Raymond Massé, 78 ans, Val-Morin
  • Marcel Gilbert, 71 ans, Saint-Benjamin
  • André Grand Maison, 56 ans, Saint-Jérôme
  • Alain Morissette, 60 ans, Trois-Rivières
  • Pierre Bournot, 58 ans, Sainte-Catherine
  • René Vézina, 56 ans, Deux-Montagne
  • Paul Bédard, 70 ans, Laval
  • Carl Mastine, 35 ans, Cleveland
  • Pierre Goudet, 62 ans, Montréal
  • Sami Yazigi, 78 ans, Montréal

La plupart des accusés font face à des chefs d'accusation pour avoir accédé, possédé et/ou distribué de la pornographie juvénile. 

Pour signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur Internet, les autorités invitent le public à le faire à l’adresse suivante : cyberaide.ca.

Source.

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter