Certaines soirées dégénèrent parfois, sans qu’on ne sache trop pourquoi. La foule peut s’emballer et créer des dégâts. C’est ce qui s’est passé mercredi soir à la suite d’un concert au Club Soda.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a dû intervenir vers minuit et demi après un spectacle classé 18 ans et plus au centre-ville. Neuf personnes âgées entre 20 et 30 ans ont été arrêtées pour diverses infractions, dont le refus de circuler et le refus de coopérer avec la police.

Selon le site du Club Soda, le collectif de socio-bruitage franco-punk-gypsy-supra-band Tintamare s’est produit sur scène, avec en première partie Scrap Matou et Stompin’ Trees.

C’est à la sortie du spectacle de ces groupes de musique courant du prog-rock acoustique au post-folk réfractaire qu’une foule d’environ 200 personnes a commencé à bloquer la rue et à incendier diverses poubelles et matériaux de construction. Les pompiers ont également dû intervenir pour éteindre les différents petits feux.

« L’agressivité de la foule a rapidement escaladé, les participants de cet attroupement bloquaient les rues et refusaient de collaborer aux demandes des policiers », a déclaré Véronique Dubuc, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) à TVA Nouvelles.

Le calme était revenu vers 1h30 du matin sur la rue Sainte-Catherine près du boulevard Saint-Laurent.

C’est ce qu’on peut appeler une dure fin de soirée, mais heureusement, aucun dommage à la propriété n’aurait été signalé.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter