Les derniers jours ont été remplis de rebondissements pour les Québécois qui doivent s'adapter à la situation. La pandémie de la COVID-19 force les autorités à prendre des précautions importantes afin de réduire les risques de propagation. Tandis que la distanciation sociale est recommandée, la population est aussi priée de rester à la maison le plus possible. 

Le gouvernement du Québec a instauré depuis jeudi dernier des mesures qui ont beaucoup d’impact dans le quotidien des gens.

Les établissements scolaires sont fermés, les personnes âgées de 70 ans et plus sont en confinement, les lieux publics dits non-essentiels (bars, bibliothèques, cinémas, gym, etc.) sont aussi fermés et de nombreuses entreprises privilégient le télétravail dans les prochaines semaines. 

Ce qui fait en sorte qu’en ce lundi 16 mars 2020, il n’y a pas grand monde dans les rues de la métropole. 

Les quelques-uns qui ont dû se déplacer en transports en commun à Montréal ce matin ont publié sur les réseaux sociaux l’état des lieux et c’est une situation qu’on ne voit pas souvent. 

Montréal a des allures de ville fantôme alors qu'en pleine heure de pointe, c'était le calme plat dans le métro de Montréal. Aucune foule qui s'entasse dans les wagons à l'horizon. 

Les usagers ont plutôt eu droit à des sièges et des escaliers roulants complètement vides.

Même scénario dans les trains de banlieue de la région métropolitaine. 

« Assez facile de pratiquer la distanciation sociale dans mon train ce matin. C'est pendant l'heure de pointe vers Montréal », a publié une internaute ce lundi avant-midi. 

À l'aéroport Pierre-Elliott Trudeau, c'est aussi assez tranquille, alors que le gouvernement du Canada a déconseillé tout voyage non-essentiel la semaine dernière. 

Et même si on a eu droit au genre de week-end ensoleillé qui fait habituellement sortir tous les Montréalais, les rues sont désertes depuis quelques jours. 

« Les gens semblent prendre les directives du gouvernement au sérieux! Bravo! », a fait remarquer cet internaute. 

C'est assez inusité de voir la métropole de la sorte. C'est comme si on avait cliqué sur « pause » et qu'on laissait le temps à Montréal de reprendre son souffle.

On est sûr que lorsqu'on va faire « play », la ville va pouvoir se remettre à briller comme elle sait si bien le faire! 


Cet article traduit de l'anglais a initialement été publié sur MTLBlog.

VIDÉO POPULAIRE COVID-19: Le Canada ferme ses frontières aux voyageurs étrangers (VIDÉO)


 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications