Le chanteur québécois déjà accusé de voies de fait sur une femme, Éric Lapointe, fait face à un nouveau chef d’accusation, rapporte La Presse ce mercredi 17 juin. 

L'homme de 50 ans serait entré en contact avec la plaignante pendant le temps des Fêtes, malgré son interdiction de communiquer ainsi que de ne pas s’approcher à moins de 100 mètres d’elle.

L'identité de celle-ci ne peut être dévoilée en raison d'une ordonnance de non-publication.

« Selon une dénonciation signée le 9 juin à la cour municipale de la Ville de Montréal, Éric Lapointe ne se serait pas conformé à une des conditions de cette promesse, c’est-à-dire de "s’abstenir de communiquer, directement ou indirectement" avec la victime alléguée. L’infraction aurait eu lieu le lendemain de Noël, donc "le ou vers le 26 décembre 2019" » rapporte Véronique Lauzon de La Presse.

On se rappelle qu'Éric Lapointe devra répondre de ces allégations lors d'un procès qui devrait avoir lieu les 27, 28 et 29 octobre prochain, à la Cour municipale de Montréal.

Une demi-journée d'audience est également prévue le 7 août prochain, afin de permettre à la défense de déposer des requêtes préliminaires.

Les faits allégués se seraient produits le 30 septembre dernier, 2 jours après que le chanteur ait célébré son 50e anniversaire.

Selon les informations partagées par TVA Nouvelles, le chanteur qui fêtait ses 50 ans le 28 septembre 2019 aurait commis ce crime lors d'une soirée arrosée: « une chicane aurait éclaté à son domicile alors que plus d’une personne s’y trouvaient. La situation aurait dégénéré, au point où Éric Lapointe aurait commis des voies de fait sur une des femmes présentes sur les lieux. »

Le célèbre rockeur avait par la suite été arrêté avant d’être libéré sous promesse de comparaître.

Suite à tout cela, Lapointe avait annulé sa présence au gala de l'ADISQ, ainsi que sa participation à la téléréalité québécoise La Voix

Après une pause, l'interprète de N'importe quoi et Mon ange était toutefois de retour dans le milieu, et on venait d'apprendre que, malgré la controverse, le chanteur serait tête d'affiche à la Fête nationale 2020 Tout pour la musique organisée par TFO.

Éric Lapointe n'a pas commenté publiquement cette nouvelle affaire. 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications