Si tu textes toujours au volant malgré que ce soit interdit, une expo qui se tient à la Place Jacques Cartier à Montréal devrait te remettre dans le droit chemin. En effet, si tu te promènes dans ce coin là, tu vas sûrement remarquer des voitures accidentées en plein milieu de Montréal. C'est en fait une exposition qui met en scène de réels accidents qui ont été causés par des textos.

Du 15 au 18 avril, l'expo-réalité ''Texto de trop" cherche à sensibiliser les gens par un visuel fort et choquant. Trois voitures, trois accidents, trois victimes au Québec. Les familles et les victimes ont fourni des photos des voitures accidentées pour que celles-ci soient reproduites. Près de chaque voiture, les visiteurs peuvent texter à un numéro pour recevoir le témoignage des victimes.

Le but de l’exposition est de réduire à zéro le nombre de décès et de blessés graves sur les routes de notre province. Selon une étude de la SAAQ, près d'un conducteur sur cinq admet écrire ou lire des textos en conduisant. Il y a plus de collisions mortelles par distraction que par conduite en état d’ébriété selon la Sûreté du Québec.

Malgré les 9000 contraventions remises en 2018 pour utilisation du cellulaire au volant, il y a tout de même eu 25 collisions mortelles dans la province.

« Bien que nous connaissions tous l'importance de ne pas utiliser son téléphone au volant, la plupart des gens semblent être désensibilisés face au propos », souligne Éric Alan Caldwell, responsable de l'urbanisme, des transports et de l'Office de consultation publique de Montréal.

Voici la vidéo de présentation de l'exposition: 

Pour avoir plus d'informations sur l'exposition, c'est ici.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications